Michel Cymes : un homme bouleversé par son passé

Michel Cymes : un homme bouleversé par son passé
Michel Cymes : un homme bouleversé par son passé
Dans cette photo : Michel Cymes
Michel Cymes, le médecin le plus connu du PAF est l’invité de Michel Drucker ce dimanche dans « Vivement Dimanche » sur France 2. Le présentateur du « Magazine de la santé » vient parler de son dernier livre sur les médecins des camps de la mort, un ouvrage qui fait écho à sa vie de petit-fils de déportés.
A lire aussi

Michel Cymes, 57 ans, n’est pas seulement le présentateur boute-en-train du « Magazine de la santé » sur France 5, il est aussi le petit-fils de deux grands-pères morts à Auschwitz pendant la Seconde Guerre mondiale. Un passé douloureux qui l’a conduit à écrire son livre « Hippocrate aux enfers », paru aux éditions Stock, dans lequel il tente de comprendre l’incompréhensible : comment des médecins ont pu mettre leurs compétences aux services des camps de la mort et ainsi se livrer à des expériences sur des êtres humains. « Comment peut-on vouloir épouser un métier dont le but ultime est de sauver des vies, et donner la mort à ceux que l'on ne considère plus comme des êtres humains ? » s’interroge-t-il.

>> Interventions : Michel Cymes critique la série avec Anthony Delon <<

De longues recherches douloureuses

Il y a sept ans, Michel Cymes décide d’aller voir Auschwitz. Un camp dans lequel Chaïm, son grand-père paternel d'origine polonaise, est mort à l'âge de 40 ans, en 1942. « Il est arrivé en juin 1942 dans le convoi numéro 7, l'un des premiers partis de Pithiviers, et il est mort en septembre de la même année. Quant au père de ma mère, il a été déporté à la fin de la guerre, mais je n'ai trouvé aucune trace », explique-t-il. Il avoue avoir repoussé longtemps l’écriture de ce livre, trop douloureux.

Il a effectivement découvert l’enfer des expériences, ou plutôt des tortures, sur des cobayes humains pour tester des médicaments, l’évolution des infections, ou les limites du corps. « Ce livre m'a valu pas mal de cauchemars, d'angoisses. Je pense qu'il y aura un avant et un après, » a-t-il déclaré.

« Hippocrate aux enfers » de Michel Cymes aux éditions Stock, 18,50 euros