Miss France 2016 : pas d'élection à Lille ?

Miss France 2016 : pas d'élection à Lille ?
Miss France 2016 : pas d'élection à Lille ?
La prochaine élection de Miss France pourrait ne pas avoir lieu à Lille, pourtant chef-lieu de la région de Camille Cerf. En cause, l'opposition ferme de la mairie qui juge la compétition dégradante.
A lire aussi


Concours de beauté cherche ville hôte pour son prochain évènement. Selon le magazine VSD, l'actuelle Miss France Camille Cerf, originaire du Nord-Pas-de-Calais, et le comité Miss France pourraient ne pas être les bienvenus à Lille en décembre prochain. Le magazine rapporte que Martine Aubry, maire socialiste de la ville, serait fermement opposée à la tenue du concours diffusé sur TF1 dans sa commune, jugeant la compétition dégradante pour l'image de la femme.

Outre ce premier argument d'un supposé sexisme, la mairie met également en avant le caractère coûteux de l'organisation d'un tel évènement télévisé. « En décembre dernier, la République du Centre révélait que le budget global de la ville d'Orléans pour accueillir le concours Miss France 2015 était de 400.000 euros environ », précise le Figaro. Un budget qu'il faut toutefois corrigé : « une fois les recettes déduites, cela correspondrait à une dépense de 100.000 euros pour une opération de communication et de promotion relativement intéressantes », poursuite le quotidien.

Si pour l'heure la mairie de Lille se refuse à faire tout «pronostic», c'est d'abord parce qu'elle souhaite prendre connaissance du cahier des charges du comité Miss France. Un document qui n'a, pour le moment, pas été communiqué à la région ni aux villes qui pourraient être concernées par l'organisation de l'évènement. Car chaque année, ce sont en effet plusieurs villes de la région d'où vient la lauréate qui proposent leur candidature pour accueillir les Miss et leurs équipes.

Face à la réticence de Lille, d'autres villes ont ainsi fait savoir qu'elles étaient intéressées par l'évènement. Calais, d'où vient d'ailleurs Camille Cerf, s'est sur ce point montrée disposée à mobiliser ses équipes pour l'élection, par la voix de sa maire UMP Natacha Bouchart. Mais l'opposition lilloise semble également bien décidée à faire pencher la balance en sa faveur puisque le groupe UMP à la communauté urbaine Lille Métropole aurait d'ores et déjà déposé un dossier de candidature.