Madonna se dit menacée par Marine Le Pen

Madonna se dit menacée par Marine Le Pen
Madonna se dit menacée par Marine Le Pen
Madonna serait-elle dans le collimateur de Marine Le Pen ? Invitée ce vendredi dans la Matinale d'Europe 1, la reine de la pop s'est dit terrifiée par « le climat de peur extrême » qui règne en France et a affirmé avoir reçu des menaces de la part du Front national.
A lire aussi


Ce vendredi 27 février, la matinale d'Europe 1 accueillait une invité exceptionnelle : Madonna. En pleine promotion pour Rebel Heart, son 13e album studio qui sortira le 6 mars prochain, la pop star a répondu aux questions de Géraldine Woessner, correspondante de la radio française aux États-Unis et livré son point de vue de la situation sociale en France, qu'elle juge extrêmement préoccupante.

Se disant effrayée par « le climat de peur extrême » qui règne actuellement en Europe, et en particulier en France, Madonna n'a pas hésité à faire référence à l'Allemagne nazie. « Tous ces gens, toute cette intolérance, grandissante, c'est effrayant, et cela ne concerne pas que la France, c'est vrai pour l'Europe toute entière, mais particulièrement en France ! L'antisémitisme, cette vieille rengaine aryenne, cette façon d'être, de penser, d'agir dans un climat de peur extrême… Tout cela me terrifie », a-t-elle expliqué sur les ondes d'Europe 1.

Celle qui a fait une chute spectaculaire lors de la cérémonie des Brit Awards est ensuite revenue sur la polémique déclenchée par sa tournée en 2012, au cours de laquelle elle diffusait une vidéo où Marine Le Pen apparaissait furtivement, une croix gammée sur le front. « Lorsque j'ai pris la parole, lors de mes derniers concerts, notamment ici à Paris, à l'Olympia, je parlais spécifiquement de la montée du parti fasciste. À l'époque, je recevais beaucoup de critiques, mais aussi des menaces de la part de Marine Le Pen et de son parti », a affirmé Madonna. « J'observais (à l'époque) que la France était le pays qui avait le premier accepté les gens de couleur, qui avait accueilli des artistes comme Joséphine Baker, Charlie Parker, des écrivains, des peintres... Bref, je rappelais que la France avait été une terre d'asile pour tous ces gens-là (...) et que malheureusement, cet esprit avait complètement disparu », s'est désolée la Madonne, très alarmiste.


Madonna se dit "terrifiée" par le climat qui... par Europe1fr