House of Cards : la saison 3 cartonne en téléchargement illégal

House of Cards : la saison 3 cartonne en téléchargement illégal
House of Cards : la saison 3 cartonne en téléchargement illégal
A peine lancée sur Netflix, la saison 3 de House of Cards bat tous les records… de piratage. La série politique avec Kevin Spacey aurait enregistré 682 000 téléchargements illégaux en seulement 24h.
A lire aussi


Après une première bande-annonce alléchante dévoilée en janvier dernier, House of Cards a enfin fait son grand retour sur Netflix le 27 février. Comme toujours, la plateforme VOD a fait fort en dévoilant dans son intégralité cette nouvelle saison. En France, c’est sur Canal + Séries et Canal+ à la demande que les fans peuvent actuellement découvrir les nouvelles aventures de Frank Underwood et de sa femme Claire. Quant aux téléspectateurs qui ne seraient pas abonnés à ces chaînes, ils devront attendre le 12 mars, date à laquelle Canal+ commencera à diffuser de façon traditionnelle la saison 3 d’House of Cards, à raison de deux épisodes par semaine.

Mais les fans purs et durs pourront-ils prendre leur mal en patience ? A voir les chiffres dévoilés par la société Excipio, on se dit que c’est plutôt mal engagé. D’après ce spécialiste du téléchargement illégal, la nouvelle saison d’House of Cards a été téléchargée pas moins de 682 000 fois dans le monde, 24h seulement après son arrivée sur Netflix. Des chiffres énormes, surtout lorsqu’on sait que la saison 2 n’avait été piratée « que » 321 000 fois à l’époque de son lancement. A ce petit jeu-là, la série pourrait bientôt battre Game of Thrones, l’un des programmes les plus téléchargés au monde.

La France en huitième position

La Chine se place en tête des pays qui ont le plus piraté la nouvelle salve d’épisodes d’House of Cards, avec 60 538 téléchargements. L’absence de Netflix et de plateformes de streaming vidéo expliquent notamment ces chiffres exorbitants. Derrière, on retrouve les Etats-Unis (50 000), l’Inde (47 000), ou encore l’Angleterre (32 703). Avec 27 000 téléchargements, la France arrive huitième du classement. A noter que parmi les dix pays qui se sont le plus adonnés au piratage, cinq d’entre eux n’ont toujours pas accès à Netflix.