Diversité à la télévision : le statu quo

Diversité à la télévision : le statu quo
Diversité à la télévision : le statu quo
Le Conseil supérieur de l'audiovisuel a remis hier son deuxième rapport sur la diversité à la télévision. Alors que les conclusions pointent une stagnation générale, plusieurs chaînes sont épinglées.
A lire aussi
Dépassement d'honoraires : statu quo dans les négociations
medecine
Dépassement d'honoraires : statu quo dans les négociations

Un an après la première étude remise à l’Assemblée nationale, le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a rendu hier les conclusions de son deuxième rapport sur la diversité à la télévision.
Même si l’autorité constate que les mentalités sont en en train de changer, elle déplore un statu quo, notamment s’agissant de la sous-représentation des personnes handicapées. Ces dernières seraient en effet représentées à moins de 1 % sur nos écrans. « Nous refusons le recul, a insisté Rachid Arhab, coprésident de l'Observatoire de la diversité dans les médias audiovisuels. On ne peut plus accepter de cacher les handicapés ».
En outre, signe d’une stagnation, le document situe autour de 13 % le pourcentage de personnes issues de la diversité à la télévision. Un chiffre qui ne correspond pas au « miroir de la société » que devrait être le petit écran, selon le président du CSA, Michel Boyon. Le conseil a également profité de l’occasion pour rappeler que la diversité ne se limitait pas aux origines géographiques mais prenait également en compte la catégorie socioprofessionnelle et la parité entre hommes et femmes, entre autres.
Enfin, le rapport met en garde les chaînes NRJ 12 et Direct 8, qui n’ont pas tenu leurs engagements pour l’année 2010.

Crédit photo : iStockphoto

VOIR AUSSI

Médias et diversité : entretien avec le président de M6, Nicolas de Tavernost
Diversité : France Télévisions pointé du doigt
Un pas en avant vers la diversité dans les médias
Diversité et médias : les chaînes de la TNT rappelées à l’ordre