3 millions de chômeurs : les nouvelles mesures de Pôle emploi pour faire face

3 millions de chômeurs : les nouvelles mesures de Pôle emploi pour faire face
3 millions de chômeurs : les nouvelles mesures de Pôle emploi pour faire face
La barre des 3 millions de chômeurs devrait être dépassée aujourd'hui avec la publication, par l'Insee, des chiffres du mois d'août. Pour faire face à ces chiffres alarmants, le patron du Pôle emploi Jean Bassères a dévoilé son pan d'action.
A lire aussi


C'est officiel : la barre des millions de chômeurs est franchie. La part de la population active sans emploi dépasse désormais les 10%. Face à ces résultats inquiétants, le gouvernement se refuse au pessimisme, et annonce la création de 650 000 contrats et l’inversement de la courbe du chômage d’ici fin 2013. Pour Michel Sapin, ministre du Travail, ce but est « parfaitement atteignable ». De son côté, Jean Bassères, patron de Pôle Emploi en poste depuis neuf mois, rend des comptes en présentant un plan d’actions pour inverser cette tendance à la hausse.

Un nouveau système sera mis en place début 2013 : les contacts seront plus adaptés aux besoins du demandeur d’emploi. Ainsi, les conseillers étudieront une approche plus personnalisée, « tant en termes de fréquence que de type de contact. Cela peut être sous forme d’entretiens physiques, par e-mail, ou téléphonique. L’objectif est d’abandonner une approche trop mécanique au profit d’une approche personnalisée », explique Jean Bassères au Parisien.

Une méthode, trois dispositifs

Un accompagnement « renforcé » sera mis en œuvre spécifiquement pour ceux « qui sont le plus éloignés du marché du travail », les chômeurs de longue durée par exemple. Un accompagnement « guidé » pour les personnes qui ont besoin d’un suivi régulier, mais qui n’ont pas les mêmes difficultés. Enfin, aux personnes plus autonomes et plus proches du marché du travail sera proposé un suivi moins appuyé, par e-mails et par des rendez-vous plus occasionnels. Ce système permettra d’optimiser l’aide aux personnes qui en ont le plus besoin sans pour autant défavoriser les autres, car des postes seront créés au sein de Pôle emploi : « 2 000 nouveaux CDI décidés par le gouvernement seront consacrés à cet accompagnement qui mobilise déjà près de 600 conseillers. Ces conseillers suivront 70 demandeurs d’emploi au maximum. Au total, plus de 180 000 personnes seront concernées en 2013 », a déclaré le responsable de Pôle emploi.

Jean Bassères justifie ces procédés par le fait que les demandeurs d’emploi restent en moyenne 16 mois au chômage : « Notre mission est d’éviter que le demandeur d’emploi bascule dans le chômage de longue durée ».

Nicolas Pasquier

Crédit photo : AFP/ Archives

VOIR AUSSI

Chômage des jeunes dans l'UE : une hausse de 50% en 4 ans
Chômage : un taux record en France depuis 13 ans
Emploi : le taux mondial du chômage des jeunes toujours aussi élevé