Salon des entrepreneurs : 20 clés pour aider les femmes à créer leur boîte

Salon des entrepreneurs : 20 clés pour aider les femmes à créer leur boîte
Salon des entrepreneurs : 20 clés pour aider les femmes à créer leur boîte
Le cinquantième salon des entrepreneurs ouvre ses portes ce mercredi matin à Paris et, selon un sondage mené par l’Institut Think pour l’APCE et CERFRANCE, l'envie de créer des Français remonte à son plus haut niveau depuis 2008 : 30% seraient tentés à cette idée. Les femmes, elles, sont 28% à émettre ce souhait. Mais, si ce chiffre est en augmentation, des freins à la création doivent encore être levés. Le Laboratoire de l'égalité donne quelques clés pour y parvenir.
A lire aussi
Création d'entreprise : quelles sont les aides pour m'aider à créer ma boîte ?
Mag
Création d'entreprise : quelles sont les aides pour...


Le salon des entrepreneurs fête cette année ses vingt ans. Au programme, des témoignages d'entrepreneurs, de « success stories » et des conférences autour de l'entrepreunariat qui évoqueront les étapes-clés pour se lancer, les tendances numériques des dix prochaines années ou encore les financements disponibles. Et le sujet intéresse visiblement les Français. Selon un sondage mené par l'Institut Think pour l'APCE et CERFRANCE, l'envie de créer des Français est remonté, en 2012, à son plus haut niveau depuis 2008 : 30% serait tentés par cette idée, soit un vivier d'environ 15 millions d'entrepreneurs potentiels. Parmi les plus intéressés, on trouve les 18-35 ans (51%) et les cadres (50%). Un peu plus d'une femme sur quatre (28%) souhaite créer une entreprise. C'est 6% de plus qu'en 2010. Mais tandis que 4 hommes sur 10 envisagent de monter leur boîte dans moins de deux ans, seules 31% des aspirantes à la création d'entreprise imaginent pouvoir le faire dans ce délai. 

Valoriser l'image des femmes entrepreneures

Si ces chiffres augmentent chaque année, les freins à la création d'entreprise par les femmes sont connus : freins culturels, accompagnement spécifique et accès au financement à développer, sans oublier la difficulté accrue pour les femmes à articuler leur vie d'entrepreneure avec leur vie familiale et domestique. Pour faire face à ces difficultés, le Laboratoire de l'égalité a élaboré une Charte de l'entrepreneuriat féminin. Il propose ainsi vingt actions concrètes articulées autour de 5 enjeux majeurs. Il souhaite tout d'abord sexuer les outils statistiques, mais aussi créer une culture de l'entrepreneuriat féminin, en luttant contre les stéréotypes « métiers » et en élargissant les secteurs d'activité dans lesquels les femmes se projettent. Il note aussi l'importance de la promotion et de la valorisation de l'image des femmes entrepreneures. Il propose ensuite d'améliorer l'accès aux formations et aux informations pour la création d'entreprise, mais aussi de faciliter l'aide au financement  et enfin d'améliorer l'articulation des temps de vie.

Lire la Charte de l'entrepreneuriat féminin

Voir le site du salon des entrepreneurs

VOIR AUSSI

Le Web'12 : les start-upeuses sont dans la place
Création d'entreprise : les hommes et les femmes ont les mêmes craintes
Les femmes entrepreneures ont le goût du risque mais manquent de confiance
Najat Vallaud-Belkacem veut pousser les femmes à entreprendre