Vie privée-vie pro : 69% des Françaises actives pensent qu'elles peuvent tout combiner

Vie privée-vie pro : 69% des Françaises actives pensent qu'elles peuvent tout combiner
Vie privée-vie pro : 69% des Françaises actives pensent qu'elles peuvent tout combiner
Dans une étude de LinkedIn, le plus grand réseau professionnel en ligne, intitulée « Ce que veulent les femmes au travail », des femmes actives de douze pays différents, dont la France, ont répondu à des questions sur l'équilibre entre leur vie personnelle et leur vie au travail.
A lire aussi
Congé parental, télétravail... Ces pères qui réussissent à concilier vie pro et vie perso
hommes / femmes
Congé parental, télétravail... Ces pères qui réussissent...


Le plafond de verre n’est pas considéré comme un problème majeur par les Françaises actives (seulement 16%), au contraire des Allemandes (45%) ou des Espagnoles (39%). L’étude commandée par le réseau de professionnels en ligne LinkedIn, dont les résultats ont été communiqués le vendredi 1er mars, et baptisée « Ce que veulent les femmes au travail », donne des éclairages sur la condition des femmes dans le monde du travail et sur leur conciliation vie professionnelle-vie privée dans douze pays ( France, Royaume-Uni, États-Unis, Inde, Suède, Singapour, Canada, Italie, Espagne, Pays-Bas, Australie et Brésil).

Comment équilibrer vie privée et vie professionnelle ?

L’étude menée auprès de plus de 5 000 femmes révèle ainsi que 44% d'entre elles considèrent que l’inégalité salariale est un problème (56% chez les Françaises actives). En France, 54% des femmes actives avouent que jongler entre sa vie familiale et sa vie au bureau est un problème majeur et 51% qu’un plan de carrière non défini est un frein à la réussite professionnelle. Elles sont 80% à penser que l’accès à plus de parité dans les postes de direction serait un gage de réussite pour les générations à venir. Enfin, elles sont 69% à considérer le critère physique comme sans importance alors que les Allemandes (26%), les Américaines (21%) (26%) et les Singapouriennes (20%) affirment que l’apparence physique a une incidence décisive. 

Maternité et carrière

Si 69% des Françaises sont persuadées de pouvoir combiner vie privée et carrière professionnelle, elles sont 74% sur l’ensemble des femmes interrogées. L’étude distingue également les femmes actives avec et sans enfants : 57% des femmes pas encore mères ne comptent pas ralentir quand elles auront un enfant (50% des Françaises), 66% des mères actives souhaiteraient des conditions de travail plus flexibles contre 21% des femmes qui n’ont pas encore d’enfants. 

VOIR AUSSI

Travailler en couple : vie pro et vie privée peuvent-elles faire bon ménage?
Working Dads : les hommes sont cloués au "plancher de verre"
Working Dads : un père sur deux est tenté par le télétravail
Test : êtes-vous une working mum ou une housewife ?

Plus d'actu sur : L'égalité professionnelle, c'est pour quand ?

Hyperstress au travail : les femmes en première ligne
À partir du 3 novembre à 11h44, nous (les femmes) travaillerons gratuitement
Loi travail : comment les ordonnances d'Emmanuel Macron vont fragiliser les femmes
Dans l'actu