Travailler dans la mode rend malheureux

Travailler dans la mode rend malheureux
Travailler dans la mode rend malheureux
Les personnes qui travaillent dans la mode ne seraient pas heureuses, selon une étude américaine menée par l'agence de recrutement new-yorkaise 24 Seven.
A lire aussi


Si vous travaillez dans la mode ou que vous envisagez d'y faire carrière, voici une étude qui pourrait vous intéresser : selon 24 Seven, une agence de recrutement new-yorkaise, les travailleurs de la mode seraient malheureux.

Ainsi, seulement 48% des personnes sondées se sont déclarées satisfaites de leur travail et 86% des personnes exerçant un métier en rapport avec la mode se disent prêtes à saisir de nouvelles opportunités professionnelles quand elles ne recherchent pas activement un autre emploi.

Autre chiffre révélateur : 46 % des personnes travaillant dans la mode estiment que leur job empiète largement sur leur vie privée. Si certaines rêvaient d'une carrière dans ce milieu, souvent dépeint comme glamour dans les films et les séries, il faut croire que la réalité est tout autre. À trop côtoyer les paillettes de l'univers de la mode, on finirait par en oublier sa vie perso.

D'après l'étude menée par 24 Seven, si les travailleurs sacrifient leur vie privée sur l'autel de la mode, c'est à cause des nombreuses heures passées au travail ainsi qu'aux périodes de rush qui n'en finissent pas. La pression quotidienne engendrée par cette industrie est également pointée du doigt.

Toujours selon l'étude, ce sont les free lance qui seraient les plus heureux, de même que les personnes qui travaillent dans le luxe.



Elodie Cohen Solal


VOIR AUSSI

Les nouveaux défis de la mode
Toutes les tendances mode de l'été 2013
Premier jour de boulot : la bonne tenue, mode d'emploi