Femmes et travail : la condition féminine stagne

Femmes et travail : la condition féminine stagne
Femmes et travail : la condition féminine stagne
A la veille de la Journée de la Femme, un sondage effectué par le groupe Steria révèle que 55% des femmes cadres en France estiment que la condition féminine n'évolue pas dans le monde du travail.
A lire aussi

2 femmes cadres sur 3 ont encore le sentiment que la situation des femmes ne change pas en matière d'emploi et de parité en entreprise. Si la rémunération et le profil du poste restent les deux principaux critères de choix, plus d'1 femme sur 2 estime que le profil du poste reste prioritaire devant la flexibilité du travail ou l'engagement sociétal de l'entreprise.
Près d'1 femme sur 3 souligne que la maternité peut être un frein dans l'évolution de sa carrière, et 1 femme sur 8 souhaite voir des femmes au sein des instances dirigeantes.
L'évolution des mentalités et la mise en place de solutions pour favoriser l'intégration des femmes en entreprise reste un enjeu majeur.

Marlène Andrezo

VOIR AUSSI

Xavier Bertrand contre un ministère des Droits de la femme
20% des dirigeants d’entreprise parisiens sont des femmes
Maternité et contrat de travail
Les femmes débordées au travail

Plus d'actu sur : L'égalité professionnelle, c'est pour quand ?

Hyperstress au travail : les femmes en première ligne
À partir du 3 novembre à 11h44, nous (les femmes) travaillerons gratuitement
Loi travail : comment les ordonnances d'Emmanuel Macron vont fragiliser les femmes