Un CDD comme premier prix d'une tombola en Espagne

Un CDD comme premier prix d'une tombola en Espagne
Un CDD comme premier prix d'une tombola en Espagne
Alors que le chômage atteint des taux tristement record en Espagne, le maire d'Alameda (Andalousie) a décidé d'organiser une loterie dont le premier prix est un emploi. Un contrat à durée déterminée comme employé municipal. le job est convoité par des centaines de participants, à tel point que la loterie est devenue un jeu télévisé.
A lire aussi


En Espagne, pour espérer décrocher un emploi, faudrait-il miser sur la tombola plutôt que sur Pôle emploi ? Peut-être, à en croire le succès rencontré par le maire de la petite ville d’Alameda en Andalousie, à l’origine d’une tombola dont le premier prix est un emploi.

1er prix : guichetier à la piscine municipale

Il faut dire que pour les quelque 26% d’Espagnols au chômage, le gros lot – un CDD de quelques mois en tant qu’employé municipal – a autrement plus d’attrait qu’un téléviseur LCD écran plat ou qu’un cadre photo numérique sans fil. Les heureux gagnants seront donc, pour quelques mois, employés de la piscine municipale, du bureau de poste, cantonnier… Pour le maire, M. Pineda, « c’est un moyen d’aider, mais il y a encore trop peu de visages heureux ».

Ainsi, tous les mois, à chaque nouveau tirage de la commune d’Alameda, plus d’un demi-millier de personnes espère remporter le premier prix, alors que la ville ne compte que 5 500 habitants. Devant la popularité rencontrée par l’initiative du maire de la ville, le jeu est maintenant retransmis en direct à la télévision locale. Une manière d’éviter tout risque de fraude.

En récession depuis mi-2011, l'Espagne enregistrait en 2012 une chute de 1,6% de son PIB. Fin juin, la dette publique du pays atteignait un nouveau record : 92,2% du PIB.

VOIR AUSSI

Un jeune chômeur chante son CV dans le métro en Espagne - vidéo
Espagne : des cours de prostitution pour résister à la crise ?
Manifestation à Madrid contre l'austérité