Jouer à Candy Crush au bureau est bon pour la productivité

Jouer à Candy Crush au bureau est bon pour la productivité
Jouer à Candy Crush au bureau est bon pour la productivité
Selon une étude réalisée par un chercheur en sciences psychologiques de l'Université du Kansas, s'accorder des mini-pauses au travail en jouant à Candy Crush ou en consultant son profil Facebook ne nuirait pas à la productivité, mais, au contraire, favoriserait notre efficacité et notre capacité de concentration.
A lire aussi
Candy Crush Soda : le nouveau jeu qui va vous rendre accro
jeux vidéo
Candy Crush Soda : le nouveau jeu qui va vous rendre accro


C'est l'étude à montrer à votre patron s'il vous est déjà arrivé d'être houspillé pour avoir consulté votre profil Facebook ou terminé le niveau 165 de Candy Crush Saga pendant vos heures de bureau. Selon une étude universitaire établie par Sooyeol Kim, un chercheur en sciences psychologiques à l'Université du Kansas, faire des mini-pauses d'une à deux minutes pour faire un tour sur Facebook ou Twitter ou pour jouer à Angry Birds ou à Candy Crush aurait des effets bénéfiques sur la concentration et le bien-être des salariés. Elles rendraient aussi ces derniers plus performants et productifs.

>> Les réseaux sociaux nuisent-ils à la productivité des salariés ? <<

Un facteur anti-stress

Pour parvenir à cette conclusion, Sooyeol Kim a mené une expérience sur 72 salariés travaillant à plein temps dans différentes sociétés. Il s'est avéré que sur leurs huit heures de travail quotidiennes, les employés passaient en moyenne 22 minutes à se détendre en consultant leur smartphone. L'étude met aussi en lumière le rôle joué par ces mini-pauses sur le bien-être des employés : ceux qui s'estiment heureux à la fin de la journée sont aussi ceux qui ont le plus consulté leur smartphone.

Dans un communiqué publié en juillet par l'Université du Kansas, Sooyeol Kim explique : « Une mini-pause smartphone peut être bénéfique à la fois pour l'employé et pour l'entreprise. Par exemple, si je jouais à un jeu durant une heure pendant mon temps de travail, cela nuirait à mes performances de travail. Mais si je prends de courtes pauses d'une ou deux minutes tout au long de la journée, cela peut me redonner des forces pour accomplir mon travail. »

Pour le chercheur, ces pauses détente ne permettent pas seulement aux employés de se sentir épanouis au travail : elles agissent aussi comme une soupape de décompression et influent donc sur la productivité. « En interagissant avec des amis ou des membres de leur famille via leur smartphone ou en jouant à un jeu court, nous avons découvert que les salariés pouvaient récupérer d'une partie de leur stress pour rafraîchir leur esprit et faire une pause », explique-t-il, avant d'ajouter qu'il était presque impossible pour les employés de se concentrer pendant huit heures d'affilée par jour et sans interruption.

>> Réseaux sociaux et utilisation d'Internet au travail : quels sont mes droits ? <<

Dans l'actu