Vers une suppression des concours enseignants ?

Vers une suppression des concours enseignants ?
Vers une suppression des concours enseignants ?
La mission d'information de l'Assemblée nationale sur la formation des enseignants a adopté hier un rapport visant à supprimer les concours enseignants. Les futurs professeurs obtiendraient le niveau master et seraient recrutés sur la base d'un entretien professionnel.
A lire aussi


Le concours de professeur des écoles, le certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement du second degré (Capes) et l'agrégation pourraient bientôt disparaître. La mission d'information de l'Assemblée nationale sur la formation des enseignants a adopté hier un rapport visant à les supprimer. Pour devenir enseignants, les étudiants obtiendraient le niveau master (bac+5) et seraient ensuite recrutés sur la base d'un entretien professionnel.
Les syndicats ont vivement réagi à cette annonce avant même l'examen du rapport, le 6 juillet, par la commission des Affaires culturelles et de l’éducation. Le Snes-FSU, premier syndicat des collèges et lycées et l'Unsa-Éducation, deuxième fédération syndicale du monde éducatif, estiment que le projet remet en cause le caractère national de service public d'éducation. Le Snes ajoute : « Si les concours sont perfectibles et doivent s'articuler avec une formation initiale et professionnelle améliorée, ils sont la garantie de l'égalité, de la transparence et de la qualité du recrutement. Ils sont un rempart contre les discriminations à l'embauche ».
La Société des Agrégés se dit indignée par cette proposition scandaleuse. Pourtant, le rapport vise une véritable pratique professionnelle en alternance lors des masters, qui sacrifie aujourd'hui la formation pédagogique.

(Source: nouvelobs.com)

Crédit photo : Comstock

Géraldine Bachmann


VOIR AUSSI

Suppression des postes des enseignants : les Français très critiques
Éducation : recruter les professeurs remplaçants via Pôle Emploi
Education : 80% des professeurs débutants s’estiment mal formés
Luc Chatel veut évaluer les profs comme dans le privé

Tout savoir avant de devenir professeur des écoles