Télétravail : les arguments chocs pour convaincre votre boss

Télétravail : les arguments chocs pour convaincre votre boss
Télétravail : les arguments chocs pour convaincre votre boss
Travailler de chez vous ? Les arguments « pour » vous paraissent évidents. Mais dès qu'il s'agit de convaincre votre boss, vous perdez vos moyens. Alors suivez le guide et apprenez par cœur les 5 arguments clefs qui ne manqueront pas de convaincre votre patron.
A lire aussi
Google Traduction : son argument choc face à Reverso
internet
Google Traduction : son argument choc face à Reverso


Vous serez plus productive
C’est simple, vous avez du mal à vous concentrer en Open Space. Vous êtes en permanence sollicitée par vos collègues ou vos supérieurs pour un avis, une réunion ou un coup de téléphone. Si vous aimez être dans le rush et participer à l’ambiance du bureau, un break de quelques jours par semaine vous permettrait d’être plus productive. Alors faites-en part à votre boss ! Travailler de chez vous c’est bénéficier d’un espace serein, au calme, où rien d’extérieur ne viendra troubler votre concentration. L’occasion idéale quelques jours par semaine pour vous concentrer à 100% sur vos tâches et donner le meilleur de vous-même. N’hésitez pas à préciser à votre patron votre emploi du temps, afin qu’il soit rassuré sur votre organisation.

Vous êtes équipée pour
Fax, connexion Internet haut débit, téléphone fixe, vrai bureau sur lequel vous installer : votre boss craint, légitimement, qu’il vous manque le matériel nécessaire pour travailler dans les meilleures conditions. Il vous imagine déjà en pyjama pilou sous la couette, ordinateur portable posé de façon bancale sur les genoux et tasse de café à la main. Image peu rassurante pour un patron obsédé par l’efficacité et la productivité de ses salariés. Rassurez-le : oui vous avez un espace pour travailler, avec un bureau, un ordinateur et une bonne connexion. Et vous pouvez également lui préciser qu’à deux pas de chez vous se trouve un espace de coworking tout équipé, flambant neuf, dans lequel vous pourrez vous rendre de temps en temps pour utiliser un fax ou un scanner.

Vous serez moins stressée…
… et donc plus investie dans votre travail. Le télétravail, cela signifie avant tout pas de transport le matin, ni le soir. Vous vous offrez ainsi une tranquillité d’esprit précieuse, tout en économisant 1 à 2 heures de temps perdu par jour dans les embouteillages ou les transports en commun. Autant de temps que vous pourrez consacrer à vos dossiers et passer à travailler mieux. Moins de stress au quotidien, c’est autant de motivation supplémentaire à injecter dans le boulot et l’occasion idéale de prioriser vos tâches. C’est bien connu, avec l’esprit clair on fait de grandes choses !

Vous libérez de l’espace
En télétravaillant entre une et trois journées par semaine, vous laissez au bureau un poste libre. Une place gâchée qui ne sert à personne ? Au contraire ! Présentez cela à votre patron comme l’occasion de libérer de l’espace ponctuellement pour le nouveau stagiaire ou pour le consultant qui a justement besoin d’un bureau fixe de temps en temps. Vous montrez ainsi que vous êtes capable de mobilité et d’adaptation, et apportez une flexibilité précieuse à votre entreprise. Une équation gagnante.

Avancez pas à pas
Quoi de mieux qu’une période d’essai pour convaincre votre boss que le télétravail ne nuira en rien à votre travail et au bon déroulé de vos missions ? Proposez-lui une période de test de deux mois, au terme de laquelle il pourra évaluer vos résultats et juger par lui-même de la pertinence ou non du procédé. Cela lui évitera de voir ce projet comme définitif et vous permettra d’avancer peu à peu vers le télétravail. En attendant, proposez-lui plutôt de travailler de chez vous en milieu de semaine, en privilégiant les mardi ou jeudi : cela évitera à votre boss de vous soupçonner d’en profiter pour prendre des weekends prolongés. Gagnez sa confiance petit à petit, vous n’en serez que mieux récompensée !

Crédit photo : Pixland

VOIR AUSSI

Emploi : Avec quel collègue déjeuner ?
Ces métiers que les femmes trouvent sexy
Le télétravail, ça vous tente ?
Coworking : les travailleurs nomades sont chouchoutés