Rapport de stage : exemple de plan détaillé (intro, partie et conclusion)

Rapport de stage : exemple de plan détaillé (intro, partie et conclusion)
Rapport de stage : exemple de plan détaillé (intro, partie et conclusion)
C'est le passage obligé après tout stage en entreprise : le rapport. Celui-ci permet à la fois de résumer votre expérience acquise durant votre séjour en milieu professionnel pour votre professeur et aussi pour vous aider à faire le point sur ce que vous envisagez pour votre future carrière. Si vous ne savez pas par quel bout commencer votre rapport de stage, voici quelques conseils et un exemple de plan détaillé.
A lire aussi

Le stage est terminé, vous avez pu acquérir un certain nombre de compétences pratiques et mettre en œuvre vos propres connaissances. Oui, mais voilà. Le travail n'est pas terminé, ou plutôt, il ne fait que commencer. Qui dit stage, dit rapport, et ça n'est certainement pas la partie la plus plaisante, et pourtant, c'est un passage obligé avant de trouver un job. Comment le faire ? Par quel bout commencer ? Comment élaborer un plan détaillé et que mettre dans chaque partie ? À toutes ces questions nous avons quelques réponses... ou plutôt quelques bons conseils pour pour rendre la chose la moins désagréable possible. À vos stylos !

Rapport de stage : les éléments indispensables

Tout rapport de stage obéit à des codes auxquels il est déconseillé de s'écarter. Avant de vous expliquer en détail ce que doit comporter chaque partie, il est donc important de comprendre ce qui compose un rapport. Ce dernier est, le plus souvent, constitué de huit parties : une page de garde, un sommaire, les remerciements, une introduction, la présentation de l'entreprise et son organisation, le développement, la conclusion et les annexes.

La page de garde du rapport de stage

Cette première partie permet de situer votre rapport de stage. N'excédant pas une page, elle doit comporter impérativement :

- votre nom et prénom ;

- l'intitulé du poste occupé durant votre stage ;

- les dates durant lesquelles votre stage à eu lieu ;

- le nom, le logo et le lieu de l'entreprise, de même que le nom, le logo et le lieu de votre école (ou université) ;

- le nom de votre maître de stage et l'intitulé de son poste ;

Le sommaire : il définit le cadre de votre rapport

Le sommaire est une étape importante de votre travail. Celui-ci expose le plan que vous avez décidé de suivre. Il s'agit donc d'être précis dans le choix des termes et lisible afin que le lecteur puisse cerner d'un coup d'œil le contenu de votre rapport. Pour cela, il est fortement recommandé de numéroter les parties, sections, paragraphes, et d'indiquer la pagination. Dans la mesure du possible ne dépassez pas une page.

Comment écrire les remerciements ?

Ajouter des remerciements à votre rapport permet à la fois de montrer sa gratitude envers l'entreprise qui vous a accueilli et votre tuteur de stage. Même si votre stage ne s'est pas passé de la meilleure des manières, restez diplomate. Un simple « merci » ne suffira généralement pas. Indiquez le(s) nom(s) des personnes à remercier, de même que leur poste respectif et la justification de vos remerciements. Une simple page suffit.

L'introduction

Cette partie se décompose en général en quatre moments qui donnent un premier aperçu de ce que vous allez mettre dans le développement de votre rapport de stage. Vous devez en premier lieu indiquer les raisons qui vous ont poussé à choisir ce stage et ce secteur d'activité. Précisez également pourquoi vous avez décidez d'occuper ce type de poste. Enfin, terminé en présentant de manière globale l'entreprise et les missions qui vous ont été confiées. Ne dépassez pas une à deux pages.

Le développement : rentrer dans le vif du sujet

C'est le cœur de votre rapport de stage, la partie où vous allez pouvoir développer de manière plus approfondie chacun des éléments que vous avez mentionné avant (10 pages maximum).  Le plus simple est de décomposer votre développement en deux parties comme suit :

- Présentation de l'entreprise et de son secteur d'activité : dans un premier temps vous pouvez par exemple indiquer les concurrents, les besoins des consommateurs  et la structure du secteur d'activité. Ensuite, présentez l'historique, l'organisation, et les forces et faiblesses de l'entreprise.

- Racontez votre stage : dans un second temps, expliquez les différentes missions qui vous ont été confiées. Il peut s'agir de tâche à effectuer, des différentes responsabilités que l'ont vous a accordé, mais également les objectifs que l'ont vous a assigné. Puis, faites, un bref bilan de votre activité : organisation, gestion du temps, résultats obtenus. N'hésitez pas à mentionner les difficultés que vous avez pu rencontrer, et si vous êtes parvenu à les solutionner. Enfin, indiquez ce que vos connaissances ont pu vous apporter durant le stage et les compétences que vous avez acquises.

La conclusion

Il est temps de conclure votre rapport. Si vous devez résumer les principaux éléments à retenir de votre stage, il est également important de mettre en perspective ce stage dans le cadre de votre projet professionnel. Vous a-t-il conforté dans le choix de métier que vous avez fait ? Au contraire ? Expliquez pourquoi. Par ailleurs, n'hésitez pas à indiquer comment vous voyez l'avenir de l'entreprise dans laquelle vous avez travaillé, et quelles problématiques doit-elle affronter. La conclusion dépasse rarement une page.

Les annexes

Cette partie regroupe l'ensemble des documents que vous avez pu mentionner dans votre rapport de stage. Celle-ci peut comprendre des travaux auxquels vous avez pris part, mais également des ouvrages, ou des références utiles durant votre stage.

Si ces quelques conseils ne vous suffisent pas, voici un exemple de rapport de stage.

>> Stagiaires, quels sont vos droits ? <<