Claudia P. est ingénieure forage-puits chez Total

Claudia P. est ingénieure forage-puits chez Total
Claudia P. est ingénieure forage-puits chez Total

De nationalité vénézuélienne, Claudia P. est une ingénieure spécialisée dans le forage-puits chez Total. Un métier fait de rencontres et d'échanges inter-culturels. Malgré un emploi du temps surchargé, elle nous fait partager son itinéraire sur Terrafemina. Témoignage.

A lire aussi
Mais pourquoi diable les femmes payent-elles plus cher chez le coiffeur ?
News essentielles
Mais pourquoi diable les femmes payent-elles plus cher...

Assistance aux Filiales



Tout d’abord, l’équipe assiste les filiales en amont ou au cours de leurs opérations. Le chef d’équipe centralise les demandes des filiales et leurs questions opérationnelles et, selon les spécialités, chacun y répond pour son périmètre.

Études d’avant-projets – Architecture de Puits



Je participe aussi à la réalisation d’études d’avant-projets. Une fois que le lieu du forage a été déterminé par les ingénieurs Réservoir et qu’un projet de développement est défini par les architectes pétroliers, nous menons, entre autres, des études de faisabilité sur le profil du puits, la section du tubage qui va descendre dans le puits après le forage pour permettre la remontée de l’effluent ou sur le choix d’un équipement de forage capable de mettre en valeur le puits. Pour une étude de faisabilité d’un puits, il faut évaluer si la capacité de pompage pendant le forage et la capacité de levage pour monter/descendre les tubages dans le puits vont fonctionner.

En parallèle, il faut étudier la résistance des matériaux retenus à la pression et à la température auxquelles le puits va être soumis. Ce qui est bien avec ces études, c’est qu’en plus d’être de durée et de complexité variables, elles sont très concrètes et opérationnelles. De plus, l’équipe qui s’occupe du suivi des opérations (ceux qui mettent en oeuvre les éléments que nous avons étudiés) nous fait régulièrement des retours sur nos préconisations. Puis, on utilise ces expériences opérationnelles pour optimiser nos futures études.

Veille permanente sur les nouvelles technologies



Enfin, j’ai une troisième mission transverse qui consiste sur deux spécialités à être une sorte de référent au sein du Groupe. Total a souhaité centraliser l’information sur les nouvelles technologies pour alimenter les filiales. Nous sommes ainsi plusieurs à assurer une veille technologique auprès des fournisseurs des filiales et chez d’autres opérateurs pour suivre les déploiements des nouvelles technologies de forage et informer les filiales des nouveautés.

Par exemple, un besoin repoussé faute de technologie adéquate peut être repris si les progrès le permettent. Pour ma part, je suis les technologies “multilatérales” (un puits à plusieurs branches) et les technologies “expandable tubulars” (concernant les tubages qui sont descendus dans les puits, puis expansés pour permettre de gagner en taille de diamètre de production du puits).

Un métier fait d’échanges d’expériences et d’échanges multiculturels



Dans mon métier, je suis très souvent en contact avec des gens qui ont plus d’expérience professionnelle que moi. Or, quand on mène des études, l’expérience est un élément important. Échanger avec des personnes plus expérimentées permet de compléter sa vie professionnelle par leur intermédiaire. J’évolue en plus dans un univers multiculturel en raison de la multiplicité des contacts tant avec les filiales qu’avec les sociétés de services ou les autres opérateurs. C’est très enrichissant.

Élément important de mon métier : la gestion du planning. Je mène souvent plusieurs études en même temps et l’important est d’arriver rapidement au résultat et pas de s’arrêter sur les détails de l’étude. Pour ne pas se laisser déborder et profiter sereinement de la variété des missions, il est indispensable de bien gérer son temps.


Profil souhaité


• Formation Écoles d’Ingénieurs généralistes, pouvant être complétée par une formation
ENSPM/DEG. Les longs stages ou VIE effectués dans l’univers pétrolier, de préférence dans
le domaine du forage sont appréciés.
• Mobilité géographique, autorité personnelle, aptitude au travail en équipe, adaptabilité,
esprit de décision, ouverture d’esprit.
• Pratique de l’anglais indispensable, une seconde langue étrangère appréciée.