Sans-papiers : l'accès payant à l’Aide Médicale d’Etat pas rentable ?

Sans-papiers : l'accès payant à l’Aide Médicale d’Etat pas rentable ?
Sans-papiers : l'accès payant à l’Aide Médicale d’Etat pas rentable ?
La mesure controversée qui exige des sans-papiers de payer un forfait annuel de 30 euros pour accéder à l’Aide Médicale d’Etat ne serait pas rentable selon l’Inspection des finances et des affaires sociales.
A lire aussi

Le but de la mesure était clairement affiché : faire des économies, soit 6 millions d’euros pour renflouer les caisses de la Sécurité Sociale. L’Aide Médicale d’Etat, qui permettait aux sans-papiers (gagnant moins de 634 Euros par mois) de se faire soigner gratuitement, sera désormais soumise au paiement d’une contribution annuelle de 30 euros.
L’Inspection des finances (IGF) et l’Inspection des affaires sociales (Igas) mettent en cause la rentabilité de cette mesure et les risques sanitaires encourus, dans un rapport du 31 décembre. La recette pourrait en effet s’élever à 6 millions d’euros, desquels il faudrait déduire les coûts de gestion, mais surtout des dépenses largement supérieures si les personnes concernées retardaient leur recours aux soins. Le rapport s‘inquiète aussi d’éventuelles transmissions de pathologies comme l’hépatite B ou la tuberculose.

VOIR AUSSI

Aide Médicale d’Etat : les sans-papiers devront payer 30 euros pour y accéder
Aide Médicale d’Etat payante : les Français sont pour
Une aide médicale limitée pour les sans-papiers