Les hommes se voient plus minces, les femmes plus grosses

Les hommes se voient plus minces, les femmes plus grosses
Les hommes se voient plus minces, les femmes plus grosses
Les hommes auraient une image faussée de leur corpulence, selon une étude du Guardian. Ils s'imaginent plus minces qu'ils ne le sont vraiment. Une perception erronée inversée chez les femmes, qui s'imaginent plus grosse.
A lire aussi


Chacun manque parfois de lucidité pour parler de lui. Mais une étude interactive du quotidien britannique The Guardian vient montrer que par rapport au poids, hommes et femmes ne se trompent pas dans le même sens. Les hommes s’imagineraient plus minces qu’ils le sont, alors que les femmes se verraient avec quelques kilos de plus. Les 300 000 participants de ce sondage en ligne devaient s’estimer trop maigres, à un poids idéal, en surpoids, cliniquement obèses ou atteints d’une obésité morbide. Ils renseignent ensuite leur poids et leur taille pour définir leur indice de masse corporelle, pour voir dans quelle catégorie ils sont vraiment.

Un déni de surpoids

Si 65% des participants ont su être réalistes quant à leur corpulence, le reste des sondés n'a pas su l'évaluer correctement. Les femmes, pessimistes, étaient 27% à se penser plus rondes tandis que les hommes s’allégeaient mentalement de quelques kilos : un homme sur quatre était au moins une catégorie au-dessus. Conclusion du sondage, beaucoup d’interrogés ignorent leur surpoids voire leur obésité, qui est pourtant lourde de conséquences pour la santé. Les femmes subissent en revanche le diktat de la balance, et craignent d’être plus fortes qu’elles ne le sont.

Victoria Houssay

VOIR AUSSI

Obésité, maigreur : notre IMC nous ment-il ?
Régime : se peser mais pas trop
Plus de la moitié des femmes britanniques sont en surpoids