Lancement d'une vaste étude sur les grands prématurés

Lancement d'une vaste étude sur les grands prématurés
Lancement d'une vaste étude sur les grands prématurés
Après Epipage I, menée sur 2400 enfants et lancée en 1997 par l'Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (Inserm), Epipage II a été lancée cette semaine. 4000 enfants prématurés ou grands prématurés seront étudiés de la grossesse à la naissance et jusqu'à l'âge de 12 ans.
A lire aussi
"Les enfants noirs grandissent sans héros de livre qui leur ressemblent"
News essentielles
"Les enfants noirs grandissent sans héros de livre qui...

Epipage II, une étude à grande échelle sur les grands prématurés (nés avant la fin du 7ème mois de grossesse) et sur les prématurés modérés (nés avant la fin du 8ème mois de grossesse) vient d'être lancée dans 7 régions et se poursuivra dans 19 autres. 4000 enfants vont être étudiés de la grossesse et jusqu'à l'âge de 12 ans, puis comparés à 1000 enfants du programme Elfe, une étude sur différents aspects de la vie de 20.000 enfants. Le but est d'évaluer les effets de l'organisation des soins sur le développement des enfants.
D'après un communiqué de l'Inserm, la situation des prématurés a changé. En 1997, Epipage I, menée auprès de 2400 enfants de 9 régions de France, avait révélé que la mortalité et la morbidité néonatales restaient élevées et que 40% des grands prématurés présentaient un retard intellectuel ou un trouble moteur ou sensoriel, soit 4 fois plus que les enfants nés à terme.
Avec Epipage II, le suivi sera plus régulier et surtout plus long, et les parents seront également questionnés.
Chaque année en France, plus de 10.000 enfants naissent avant le terme, entre les 22ème et 32ème semaines de grossesse.

(Source : Doctissimo)

Géraldine Bachmann

VOIR AUSSI

Le projet Elfe va étudier 20.000 enfants
Les grands prématurés à la traine à l’école ?
PremUp : une fondation pour combattre la prématurité
Santé : faut-il interdire l’aspartame ?