Légumes contaminés : la souche identifiée est très rare et résistante

Légumes contaminés : la souche identifiée est très rare et résistante
Légumes contaminés : la souche identifiée est très rare et résistante
Le génome d'Escherichia coli, la bactérie à l'origine de 18 décès et de 1500 contaminations, a été analysé par des scientifiques chinois : la souche est résistante à de nombreux antibiotiques.
A lire aussi
Mariage pour tous : 7 000 unions par an mais très peu d'adoptions
News essentielles
Mariage pour tous : 7 000 unions par an mais très peu...

« C'est une nouvelle souche bactérienne hautement infectieuse et toxique » ont annoncé les scientifiques de l'Institut du génome de Pékin qui ont découvert le nom de la bactérie tueuse. Ils ont précisé dans un communiqué que la bactérie Escherichia coli (Eceh) était liée à une autre souche d'E.coli, l'EAEC 55989, récemment découverte en Afrique centrale.
L'Escherichia coli, une bactérie très rare, se révèle très résistante aux antibiotiques. Alors qu'elle est soupçonnée d'avoir tué 18 personnes, le docteur Robert Tauxe du centre américain de prévention et de contrôle des maladies avoue : « nous ne comprenons pas pourquoi elle est si résistante ».
Les experts de l’Union Européenne s'accordent sur l'ampleur de l'épidémie. Trois cas suspects viennent notamment d'être découverts aux États-Unis, chez des personnes revenant d'un voyage en Allemagne. Hier, les scientifiques allemands craignaient que la véritable source de la maladie ne soit jamais découverte.
L’alerte sur les concombres, les salades et les tomates n’est toujours pas levée.

(Source: l’express.fr)

Géraldine Bachmann

VOIR AUSSI

Bactérie tueuse : les Européens boycottent les crudités
Concombre contaminé : 14 personnes sont mortes d’infections
Concombre contaminé : alerte sur la tomate et la salade
Bactérie tueuse : alerte au concombre espagnol
Concombre espagnol disculpé, d’où vient la bactérie tueuse ?