Le mollet liposucé, c'est le nouveau thigh gap

Le mollet liposucé, c'est le nouveau thigh gap
Le mollet liposucé, c'est le nouveau thigh gap
Oubliez la liposuccion de la culotte de cheval, tellement 2013. La nouvelle opération chirurgicale en vogue, c'est l'escamotage de graisse du mollet. Miam.
A lire aussi


La botte haute est de nouveau super-tendance. Étrange conséquence de ce retour en force des cavalières et autres cuissardes : la liposuccion des mollets est en plein boom. Vous ne saviez même pas que ça existait ? Nous non plus mais un reportage de ABC vient de mettre un coup de projecteur sur ce nouveau must have chirurgical et sur cette obsession du mollet chétif qui va peut-être même détrôner la lubie thigh gap (cet espace intercuissal qu'on se doit d’arborer pour mériter le titre de « fille gaulée »).

Si vous avez le mollet mou, donc, un chirurgien peut aspirer votre graisse excédentaire au moyen de canules pour la modique somme de quelques milliers de dollars (ah oui tout de même). Si vous êtes tentée, sachez cependant que la liposuccion du mollet ne peut être effectuée que sur des mollets qui présentent une surcharge graisseuse. Si vous avez des mollets trop musclés pour être moulés dans le cuir, on ne pourra malheureusement rien faire pour vous.

Changer de bottes peut éventuellement être une solution plus économique. D’autant que vos nouveaux mollets peuvent mettre jusqu'à un an pour retrouver un aspect normal.

Quoi qu'il en soit, entre ça, la greffe de poils de jambes sur les sourcils pour avoir le regard bold de Cara Delevingne, la pigmentation du mamelon qui fait fureur en Grande-Bretagne, l’augmentation du menton destinée à donner du caractère à votre visage et le gonflage de fesses qui cartonne chez les Américaines, on n’en a pas fini avec la chirurgie esthétique absurde.