Migraine : trois gènes responsables identifiés

Migraine : trois gènes responsables identifiés
Migraine : trois gènes responsables identifiés
Des chercheurs de l’Iserm auraient identifié trois gènes associés à un risque accru de migraine dans la population générale. L’étude menée sur 23 230 femmes devrait permettre de mieux comprendre cette maladie.
A lire aussi

Des chercheurs de l’Iserm auraient identifié trois gènes (TRPM8, LRP1, PRDM16) impliqués dans la migraine. Le gène TRPM8 jouerait un rôle dans la sensibilité au froid et à la douleur. Le gène LRP1 modulerait la transmission de l'information entre les neurones. Enfin, le gène PRDM16 serait moins spécifique de la migraine, mais plutôt impliqué dans plusieurs types de maux de tête.
L’étude, publiée dans la revue scientifique Nature Genetics, a analysé les données génétiques de 23 230 femmes, dont plus de 5 000 patientes souffrant de migraines régulières. Trois fois plus fréquente chez les femmes que chez les hommes, cette maladie se caractérise par une succession de crises qui peuvent durer entre 4 et 72 heures, avec des fortes douleurs, des nausées ou une sensibilité à la lumière et au bruit.
Cette découverte devrait permettre de mieux comprendre cette pathologie. Cependant, d'autres études doivent encore être menées, pour mieux cerner le rôle précis de ces gènes et les mécanismes qui en découlent.

(Source : europe1)

Charlotte Charbonnier

VOIR AUSSI

Du Botox pour combattre… la migraine !
Pourquoi la rentrée leur donne-t-elle la migraine ?
E-Santé : Au secours Google, j’ai mal !
Soyez fraîche malgré une courte nuit