Pâques : origines de la tradition de la chasse aux œufs

Pâques : origines de la tradition de la chasse aux œufs
Pâques : origines de la tradition de la chasse aux œufs
Pâques, en dehors de la fête religieuse, c’est pour beaucoup la fameuse chasse aux œufs le dimanche matin. Symbole chrétien, l’œuf de Pâques est devenu un cadeau traditionnel qu’on offre le dernier jour de la semaine. Retour sur les origines de cette tradition qu’est devenue la chasse aux œufs.
A lire aussi


La chasse aux œufs de Pâques du dimanche matin, un rituel satisfait chaque année par des milliers d’enfants et aussi de très nombreux adultes. Cette tradition date d’il y a longtemps. Dans certains pays de l’Est (Allemagne ou Autriche par exemple), affirme le journal La Croix c’était un lièvre de Pâques qui apportait les œufs et les déposait dans le jardin. C’était symbole de fécondité, d’origine du monde et de perpétuité des êtres pour les chrétiens. « Selon les régions en France, l’histoire diffère?: ce sont soit les cloches de Pâques, soit le Lapin de Pâques qui déposent les œufs », ajoute le quotidien.

Les origines de la chasse aux oeufs

Aujourd’hui certaines communes organisent des chasses  à œufs géantes. C’est le cas notamment à Paris où de nombreuses chasses aux œufs publiques ont été préparées. Le Secours Populaire, par exemple, organise sa propre chasse aux œufs dans un cadre magnifique, au pied de la Tour Eiffel sur le Champs de Mars. Une autre chasse aux œufs est également organisée à  l’hippodrome d’Auteuil. Certaines villes n’hésitent plus non plus à transformer cette chasse en réel parcours d’orientation. Mais peu importe comment on les trouve, le but final, pour tout le monde sera de déguster ces magnifiques œufs en chocolat.

>> Lire aussi : Pourquoi mange-t-on des oeufs en chocolat à Pâques? <<