Tabagisme : toujours plus de fumeurs en France

Tabagisme : toujours plus de fumeurs en France
Tabagisme : toujours plus de fumeurs en France
Cinq ans après l'interdiction de fumer dans les lieux public, le bilan de la mesure est très mitigé. La France compte plus de fumeurs réguliers qu'en 2005 et plus de la moitié des Français a été exposée à la fumée de cigarette à son insu.
A lire aussi


Toujours plus de consommateurs de tabac et de non-fumeurs exposés à la fumée de cigarettes. Le 1er février 2007, la France imposait l’interdiction de fumer dans les établissements scolaires, les administrations, les commerces, les moyens de transport collectifs, etc. et étendait cette mesure aux bars et restaurants onze mois plus tard. Mais cinq ans après son instauration effective, les effets restent mitigés.
Alors que l’objectif affiché était de protéger les non-fumeurs, et les fumeurs eux-mêmes, du tabagisme passif, un sondage réalisé pour l’association Droits des non-fumeurs (DNF) affirme que 44 % des répondants auraient été exposés au tabac sur les quais de gare, 32 % dans les restaurants, cafés et brasseries et 20 % dans les transports en commun, au cours des six derniers mois. Aussi, si l’association reconnaît « une avancée notable dans la protection contre le tabagisme passif », elle dénonce « le manque de contrôle et les nombreuses dérives.

Concernant le tabagisme actif, les militants antitabac dressent un « zéro pointé ». Et pour cause, les Français seraient encore trop nombreux à fumer en comparaison avec leurs voisins européens. En 2010, 30 % des 18-75 ans fumaient quotidiennement contre 28 % en 2005, selon l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES). À noter toutefois, le nombre de cigarettes fumées quotidiennement par les fumeurs réguliers est passé de 15,3 en moyenne en 2005 à 13,8 en 2010.

Crédit photo : iStockphoto

VOIR AUSSI

Tabac : Bilan, 20 ans après la Loi Evin
Tabac, stress et pilule : un cocktail explosif pour le cœur des femmes
Cigarettes : la pause clope déduite du temps de travail ?
Arrêter de fumer : le parcours du combattant