Les jaunes d'oeuf aussi dangereux que le tabac?

Les jaunes d'oeuf aussi dangereux que le tabac?
Les jaunes d'oeuf aussi dangereux que le tabac?
Selon une récente étude canadienne, le cholestérol contenu dans le jaune d'œuf serait aussi néfaste pour l'organisme que la cigarette. En cause, les risques d'obstruction des artères par ces graisses.
A lire aussi


Vous adorez les œufs à la coque ? Cette étude menée par des chercheurs canadiens, dont les résultats ont été publiés dans la revue canadienne Atherosclerosis, pourrait vous faire changer d’avis. Selon l’étude, dont le Figaro se fait l’écho, le jaune d'œuf, en raison de sa teneur en cholestérol, aurait des effets dommageables sur les artères qui se compareraient à ceux de la cigarette.

Pour parvenir à ces conclusions, le docteur David Spence, spécialiste de la prévention des accidents vasculaires, et son équipe de l'université Western Ontario (Canada) se sont intéressés aux conséquences directes d'un excès de cette graisse dans l'organisme. Et pour cause, les amas de graisses et de cellules qui obstruent progressivement les artères peuvent se décrocher et bloquer la circulation, déclenchant un infarctus du myocarde ou un accident vasculaire cérébral (AVC).

Comme l’explique Le Figaro, les chercheurs ont donc « mesuré par échographie la formation de plaques graisseuses dans l'artère carotide (qui irrigue le cou) de plus de 1 200 patients canadiens, et âgés de 61 ans en moyenne ». Résultat : la formation des plaques s'accélérait nettement à partir de 40 ans chez les sujets mettant régulièrement des jaunes d'œuf à leur menu. Une détérioration égale aux deux tiers de celle due au tabac, dont la nocivité sur le cœur et la circulation est de notoriété publique.

Bien sûr, d’autres comportements peuvent provoquer ces problèmes de santé, parmi lesquels, le manque d’activité physique, qui n’a pas été mesuré dans la présente étude. Ce qui n’empêche pas le Docteur Spence de conseiller aux patients plus sensibles aux maladies cardiovasculaires « de prendre en compte leur risque cardiovasculaire global, leur prédisposition génétique aux crises cardiaques et leurs habitudes alimentaires ». En France, il est ainsi recommandé aux patients à la santé artérielle menacée de ne pas dépasser deux à trois œufs par semaine, et de limiter leur apport journalier de cholestérol à 300 mg.

Crédit photo : iStockphoto

VOIR AUSSI

Comment manger quand on a trop de cholestérol ?
Baisse du taux de cholestérol : les Français s'alimentent mieux
Plat sans cholestérol : papillote de rougets
Oméga 3 : Pourquoi ont-ils la cote ?