Le cerveau arriverait à maturité à l'âge de 30 ans

Le cerveau arriverait à maturité à l'âge de 30 ans
Le cerveau arriverait à maturité à l'âge de 30 ans
Il serait plus difficile de prendre des décisions avant l'âge de 30 ans, la zone du cerveau concernée n'étant pas encore arrivée à maturité. C'est la découverte de chercheurs américains qui remettrait en cause les fondements de grandes étapes de la vie dans la société, selon de nombreux psychologues, sociologues et scientifiques.
A lire aussi


Le cortex préfrontal, zone de responsabilité, de capacité à planifier, prioriser et maîtriser ses impulsions, n’arriverait à maturité qu’à 30 ans, d’après la découverte de chercheurs américains. Il serait donc plus facile de prendre des décisions à partir de cet âge. Si jusqu’ici on pensait que le cerveau était mature à la puberté, cette découverte remet en questions toutes les étapes de la vie au sein de la société. « Jusqu'à tout récemment, nous avons dû prendre des décisions assez importantes concernant l'éducation et les plans de carrière, qui nous devons épouser et s'il faut aller dans l'armée, à un moment où certaines parties de notre cerveau ne sont pas encore dans un état optimal », explique Jay Giedd, neuroscientifique à l’Institut national de la santé mentale.

Pour de nombreux psychologues, sociologues et scientifiques, il faut considérer la vingtaine comme une période distincte. L’un d’eux, Jeffrey Jensen Arnett, professeur de psychologie à l'université Clark du  Massachusetts, l’a même nommé « âge adulte émergent ». Et pour lui, c’est plutôt une bonne nouvelle pour les parents : « Cela paye de se relaxer et de ne pas paniquer parce que votre enfant de 21 ans ou même 26 ans ne sait pas ce qu’il ou elle va faire. Presque personne ne continue à avoir ce problème à 40 ou 50 ans. Nous avons tous fini par le comprendre. »

Source : slate.fr
Crédit photo : Lifesize

VOIR AUSSI

Scanner : un risque accru de cancer du cerveau pour les enfants
Notre cerveau plus petit que celui de nos ancêtres
Les régimes stimulent le cerveau