Sida : les enfants, premières victimes du virus

Sida : les enfants, premières victimes du virus
Sida : les enfants, premières victimes du virus
Le Sida a tué 230 000 enfants en 2011. Un constat qui a fait réagir le pape Benoît XVI à la veille de la journée mondiale contre le Sida, ainsi que les principales organisations de lutte contre le fléau, telles l'Onusida. Ils demandent une meilleure prévention de la transmission de la mère à l'enfant.
A lire aussi


À dix jours d'intervalle, la Journée internationale des droits de l’enfant, le 20 novembre et la Journée mondiale contre le Sida, le 1er décembre, mettent en lumière une réalité : les enfants sont les plus touchés par le virus du Sida. Le pape Benoît XVI a lancé mercredi 28 novembre un appel à la prévention de la transmission du virus de la mère à l’enfant par la prise plus systématique d'antirétroviraux. Trentre-quatre millions de personnes sont aujourd'hui séropositives dont 10% d’enfants, selon le rapport annuel de l’ONU.

Michel Sidibé, directeur exécutif de l'Onusida, révèle même dans une tribune au Monde que seuls 28% des enfants infectés dans le monde reçoivent un traitement, un pourcentage qui descend à 15% en Afrique francophone. Il partage également l’idée que la distribution d'antirétroviraux aux mères séropositives serait non seulement une façon d’éviter la transmission du virus aux enfants et d’enrayer l’épidémie, mais aussi un gain d’argent important puisque le traitement à vie d’un enfant qui naît avec le Sida coûte en moyenne 300 000 euros.

Crédit photo : unaids.org

VOIR AUSSI

SOL EN SI soutient les familles touchées par le VIH-sida
SIDA : une conférence internationale pour faire le point sur l'épidémie
Sida : les femmes deux fois plus touchées que les hommes entre 15 et 24 ans
Sida : un test de dépistage par smartphone