Clearblue : son moniteur de contraception est-il efficace ?

Clearblue : son moniteur de contraception est-il efficace ?
Clearblue : son moniteur de contraception est-il efficace ?
Alors que la polémique sur les pilules de troisième et quatrième génération a jeté le discrédit sur la contraception orale en France, la marque Clearblue tente de tirer son épingle du jeu en vantant les mérites de sa « méthode de contraception naturelle ». Mais s'agit-il réellement d'un contraceptif efficace ?
A lire aussi
Contraception : le stérilet et l'implant plus efficaces que la pilule
grossesse
Contraception : le stérilet et l'implant plus efficaces...


« Si vous souhaitez vous libérer des effets secondaires des méthodes de contraception hormonale ou des inconforts des autres méthodes, le Moniteur de Contraception Clearblue peut être envisagé comme alternative pour vous. » En plein scandale sanitaire sur la dangerosité des pilules de troisième et quatrième génération, c’est ainsi que la marque anglaise, leader sur les tests d’ovulation, présente le dernier né de ses produits. « Le moniteur inclut un appareil à écran tactile et des bâtonnets de test. Ces derniers permettent de mesurer la concentration d’hormones dans votre urine. L’appareil analyse le bâtonnet, enregistre les résultats et s’appuie sur ces informations pour vous indiquer quelles sont les périodes au cours desquelles vous pouvez avoir des rapports sans utiliser de contraceptifs et celles où vous risquez de tomber enceinte », détaille Clearblue sur son site.

Éviter une grossesse non-désirée n’est-ce pas le rôle d’un contraceptif ?

Mais plus qu’un contraceptif au sens propre, celui-ci n’aurait-il pas davantage sa place dans  les « méthodes de planification des naissances », comme le suggère Bernard Hédon, gynécologue-obstétricien, sur le Plus du Nouvel Obs ? En effet, le dispositif, qui consiste à éviter tout rapport sexuel le jour de l’ovulation - lorsque la probabilité de fécondation est maximale -, présente un taux de fiabilité relativement faible : 94% contre 99% pour la pilule contraceptive par exemple. D’ailleurs, consciente du risque élevé de grossesse non-désirée (6% donc), la marque se veut prudente. Après avoir vanté la « simplicité d’utilisation » de son moniteur, l’absence totale d’effet secondaire et de prise de médicament, elle concède : « Si une grossesse est totalement inacceptable pour vous, alors vous ne devriez pas utiliser cette méthode »... Les clientes potentielles sont prévenues.

Plus d'actu sur : La contraception en débat

Contraception naturelle : comment se protéger écolo
Contraception : pourquoi les Françaises continuent de bouder la pilule
Peut-on tomber enceinte pendant nos règles ?