Sécheresse vaginale : des solutions contre ce problème intime

Sécheresse vaginale : des solutions contre ce problème intime
Sécheresse vaginale : des solutions contre ce problème intime
La sécheresse vaginale permanente touche environ une femme sur six. Cependant, elle peut aussi être temporaire et survenir dans certains cas particuliers. Conséquences : douleur durant les rapports sexuels, ou même difficulté à en avoir…
A lire aussi

Les causes d’une sécheresse vaginale sont plutôt nombreuses mais ne se soignent pas de la même façon. Si être trop mouillée durant un rapport peut en gêner plus d’une, ne pas être mouillée du tout est non seulement gênant mais en plus très douloureux et rend le rapport sexuel quasi-impossible.

Heureusement, il existe des solutions pour lubrifier et hydrater la muqueuse vaginale selon les causes. Une sécheresse vaginale ne tarit pas seulement la fréquence des rapports et la montée de libido, elle peut également engendrer une baisse de moral importante pour la femme mais aussi pour son partenaire…

Pas assez de désir…

La sécheresse vaginale peut vite vous faire tomber dans un cercle vicieux. Pas assez de désir entraîne une sécheresse, qui va irrémédiablement faire baisser la libido et ne plus donner envie de retenter. Le manque de désir peut être évidemment temporaire. Même si c’est assez dur pour le partenaire masculin d’en arriver à cette douloureuse conclusion. Rien ne sert de s’acharner ! Si en revanche, le manque de désir continue, le cas n’est donc plus physiologique et une remise en question est nécessaire.

Trop peu de préliminaires peuvent également être une des causes de la sécheresse vaginale. Si elle persiste durant la pénétration, le problème peut alors être ailleurs. Le vagin s’humidifie normalement après quelques va et vient, même si il n’y a pas eu de préliminaires. Si le vagin reste sec et que le rapport est douloureux, le problème est alors d’ordre physiologique. Vous pouvez tenter d’utiliser du lubrifiant intime, bien hydrater le vagin, et même le sexe de l’homme. N’hésitez pas à en remettre durant le rapport.

Mode et hygiène de vie

Une mauvaise hygiène de vie peut également être responsable de la sécheresse vaginale. Tabac, alcool évidemment, mais aussi le stress, le manque de sommeil ou une alimentation trop riche en féculents et pauvre en légumes et fruits. Boire de l’eau est aussi utile dans ce cas là. Si vous ne faites pas trop attention à tout ça, si vous venez de passer une soirée bien arrosée ou très enfumée, nettoyez-vous avec une lotion ou un savon adapté. Le PH doit être neutre. Trop d’hygiène peut cependant causer une sécheresse mais aussi des irritations et des infections. Surtout il faut éviter les douches vaginales, et les lingettes nettoyantes. Certains gynécologues conseillent même de se laver uniquement à l’eau et ne pas trop insister sur cette zone. Pour vous soigner à plus long terme, il convient évidemment de reprendre un rythme de vie plus sain !

Certains médicaments (certains antidépresseurs, antiacnéiques…) peuvent aussi provoquer une sécheresse vaginale. Principalement les pilules contraceptives. Si vous remarquez un changement, il est préférable de changer de pilule ou d’utiliser un autre moyen de contraception.

Un autre mode de vie peut également être la cause de la sécheresse : l’abstinence ! Attendre trop longtemps entre chaque rapport ou quand vous n’avez pas fait l’amour depuis longtemps peut totalement déshydrater votre vagin. Mieux vaut prévenir que guérir ! Pensez-y avant d’avoir un rapport si vous n’en avez pas eu depuis longtemps. La masturbation reste un des moyens de lutter contre également ! Entrainer votre vagin à avoir cette réaction naturelle de lubrification, c’est important !