Disney, Wikipedia, les magazines masculins... : le machomètre de la semaine

Disney, Wikipedia, les magazines masculins... : le machomètre de la semaine
Disney, Wikipedia, les magazines masculins... : le machomètre de la semaine
Le sexisme ordinaire ne fait pas le pont… Eh non, puisque pour ce machomètre de la semaine, nous avons encore une fois pu, sans difficulté, décerner leurs lauriers à 5 lauréats choisis parmi de nombreux postulants à notre hit-parade du machisme hebdomadaire. Qui s'est illustré ? Réponses…
A lire aussi

1. Walt Disney

Le pitch : les hommes créent, les femmes colorient.

Quoiii, le papa de Bambi et de Blancheu-Neige ? Oui oui… révélée par Slate.fr, l’affaire illustre de manière assez nauséabonde le traitement offert à nos aïeules en 1938, date à laquelle la grand-mère de Kevin Burg envoya sa lettre de motivation à l’employeur préféré des bambins. La réponse, sans appel, a été retrouvée par le petit-fils et rendue publique :


Pour ceux qui ne comprendraient pas l’anglais, monsieur Mickey y explique tout naturellement que « les filles ne travaillent pas du côté créatif pour préparer les dessins animés pour l’écran, car cette tâche est exclusivement réservée aux jeunes hommes. Pour cette raison, les candidatures des filles ne sont pas examinées pour l’école préparatoire », ajoutant ensuite que le seul travail ouvert aux femmes consiste à… colorier les oeuvres mâles.

À expliquer aux enfants en rentrant à la maison ce soir : « Non, chérie, laisse ton frère dessiner le bonhomme. Toi, tu colorieras la tête… »

2. Wikipedia

Le pitch : les romancières américaines ou le syndrome de la Schtroumpfette

Comme le relatent Les Nouvelles News, Amanda Filipacchi n’en est toujours pas revenue lorsqu’elle s’est rendue compte que les éditeurs du site Wikipedia avaient entrepris d'« exiler » les romancières femmes de la page « romanciers américains » sous prétexte qu’il y en avait trop. Le but ? Les intégrer à une sous-catégorie « femmes », dans une sorte d’antichambre contextuelle… Après avoir dénoncé l’infamie dans le New York Times, elle a finalement retrouvé sa place parmi les romanciers… pour combien de temps ?

Source : Les Nouvelles News

3. Les magazines masculins (… ou féminins ?)

Le pitch : aux hommes les bagnoles, aux femmes de plaire aux hommes qui aiment les bagnoles

À quoi ressembleraient les magazines masculins si l’on demandait aux hommes d’orienter tous leurs efforts vers l’obtention de l’admiration du sexe opposé comme c’est souvent le cas dans les magazines qui s’adressent aux femmes ? C’est la question que s’est posée Maïa Mazaurette, dans Madmoizelle, dans un article hilarant qui, sans qu’il ait besoin de commentaire, souligne les différences de traitements « infligés » aux deux sexes par les médias.


« Je couche dès le premier soir… et alors ? », « Sexualité : dix conseils aux gros », « Mais que font les femmes quand on n’est pas là ? », « Je suis sorti avec une geek », « Expérience : ma nuit avec un homme »… en couv du GQ, ça aurait de la gueule, non ?

4. Google

Le pitch : si tu cherches tu nous trouves

Si Google n’est pas en faute, les Googlers, eux, le sont. De même que l’on s’était rapidement rendu compte de la fréquence de la requête « juif » suivant le nom des célébrités, les dégenreuses ont tenté l’expérience « suggestions Google » sur les hommes et les femmes… pour des résultats souvent surprenants (ou révoltants, au choix !)

« Une mine d’information passionnante, qui change avec le temps et permet de suivre au fil des années l’évolution des mentalités », selon les débusqueuses. Bien vrai !

5. L’association de pêche de France

Le pitch : la pêche, ce sport (trèèèès) physique pour nous, les hommes.

Vous aimez la pêche et vous êtes une femme ? Bonne nouvelle, car comme vous êtes une gonzesse, vous êtes FORCÉMENT dans une phase de découverte, hein, jolie pépée ? Du coup, pour 30 euros seulement, vous pourrez vous offrir un gentil « loisir en pleine nature » grâce auquel vous pourrez pêcher à la ligne et accompagner votre vaillant mari qui, lui, pourra exercer ce sport qui demande muscles et virilité « avec tous les modes de pêche autorisés » et « dans tout le département » (ah flûte, pas vous. Vous irez faire des gâteaux en l’attendant alors…).