Lady Di amoureuse, des hommes enceints et des seins nus : parées pour la Happy Letter ?

Lady Di amoureuse, des hommes enceints et des seins nus : parées pour la Happy Letter ?
Lady Di amoureuse, des hommes enceints et des seins nus : parées pour la Happy Letter ?
Dans cette photo : Naomi Watts
Cette semaine la Happyletter vous rencarde sur les deux folles années de Lady Di, vous procure le moyen de rendre le futur père de votre enfant complètement gaga au cinquième mois de grossesse, et vous propose de faire de 2013 l'été du monokini dans les parcs de votre ville, par conviction politique ou simple coquetterie...
A lire aussi
"Impatiente", le podcast féministe qui fait entendre la réalité du cancer du sein
News essentielles
"Impatiente", le podcast féministe qui fait entendre la...

La Happy Letter Terrafemina


La Happy Letter, c'est quoi ?

La tête dans les dossiers et les mains dans les couches (ou le contraire), vous n'avez pas vu passer l'actualité de la semaine. Damned, ce soir y'a apéro ! Respirez, soufflez, Terrafemina est là pour vous aider à conserver votre dignité et vous prépare chaque semaine sa petite anti-sèche hebdo. Ou comment rebondir sur les dernières news sans avoir rien lu...

Avant l'happy hour, prenez donc quelques précieuses minutes pour updater vos fichiers internes et partez sereinement affronter le diktat du buzz.

Pour parler ciné

Encore un film sur Lady Di
On n’en a pas encore fini avec Lady Di. Olivier Hirschbiegel, réalisateur de La Chute, et The Dark Side of the Moon, adapte l’histoire de la princesse pour la première fois sur grand écran. On ose espérer cette fois un film aussi classe et sincère que son personnage, puisqu’en matière de biopics, miss Spencer n’a souvent eu droit qu’à des téléfilms consensuels et cafardeux. Avec Naomi Watts (Mulholland Drive, J. Edgar) dans le rôle-titre, le film Diana s’intéresse aux « années folles » de la princesse de Galles, cette période de 1995 à 1997 où elle vécut enfin sa passion pour le chirurgien britannique Hasnat Kahn, interprété par Naveen Andrews (Lost), avant d’être éconduite et de se réfugier dans les bras de Dodi al-Fayed. Pour prendre de l’avance d'ici la sortie britannique le 20 septembre, on dévore illico le scénario en V. O : Diana, Her last love, de Kate Snell.

Pour découvrir le trailer, c'est par ici.

Pour discuter avec les femmes enceintes

They did it : L’homme (presque) enceinte
On cherche et on trouve de plus en plus de solutions pour impliquer les pères dans la longue et laborieuse grossesse de leur compagne. La marque Huggies leur propose de ne plus regarder bêtement ce gros ventre remuer comme si un Alien allait le transpercer. Grâce à une ceinture connectée et nouée sur le ventre de la maman, le papa peut recevoir les vibrations via sa propre ceinture et ressentir les moindres mouvements du bébé. Le risque à prendre : réveiller son instinct maternel un peu trop tôt et le retrouver bientôt avec une prothèse de faux seins et un tire-lait…

La démo en vidéo se trouve .


Pour débattre et s’enflammer

Le topless en question
Marguerite et Pauline, deux Françaises, et Joséphine, allemande, ont entre 24 et 27 ans et pourraient passer les quatre prochains mois dans les geôles tunisiennes pour avoir manifesté seins nus.  Les trois Femen ont été condamnées par un tribunal de Tunis pour atteinte aux bonnes mœurs et à la pudeur. Pendant ce temps-là à New York, les membres du groupe de lecture « Topless Pulp Fiction » squattent Central Park avec un bon bouquin et les seins à l’air, voire en petite culotte quand le mercure monte. Une loi autorise en effet les New Yorkaises à se balader torse nu, au même titre que les hommes en vertu de l’égalité de sexes… Geste politique, bobo ou reflet d’un féminisme décomplexé, le monokini fera-t-il son grand retour sur les plages cet été ? A vous de décider…

Le tweet du jour


Pour vous inscrire à la Happy Letter et recevoir chaque semaine, c'est par ici !

BON À SAVOIR : jusqu'à fin juin, marrainez vos compagnes d'apéro et gagnez une paire de Louboutin (sisi). Vos filleules, elles, remporteront une pochette Chloé.

Le bon plan, c'est par là.