Boobsman : le super-(pervers)-héros qui tâte les seins contre le cancer – vidéo

Boobsman : le super-(pervers)-héros qui tâte les seins contre le cancer  – vidéo
Boobsman : le super-(pervers)-héros qui tâte les seins contre le cancer – vidéo
Pour dépister un cancer du sein, une palpation en règle des seins peut suffire. L'idée a fait son changement dans la tête d’un polonais, Sylwester Adam Wardega. Deux seins, deux mains… Pourquoi n'irait-il pas aider les femmes en devenant Boobsman ? Vêtu d'un justaucorps coloré façon super-héros, il arpente les rue, prêt à tâter les paires de seins pour prévenir le cancer. Pervers ultime ou génie décalé ?
A lire aussi
Elles ont créé des cosmétiques pour les femmes atteintes d'un cancer du sein
News essentielles
Elles ont créé des cosmétiques pour les femmes atteintes...


Est-ce un oiseau ? Non ! Est-ce un avion ? Non ! C’est Boobsman, engoncé dans son costume de super-héros rouge et jaune, la ceinture ornée d’une paire de seins. Derrière le masque et la cape se cache Sylwester Adam Wardega, un Polonais militant ardemment pour la prévention du cancer du sein. Pas de fondation et de distribution de tracts qui tienne pour ce super-héros, simplement une palpation gratuite offerte aux femmes dans la rue… Sans forcément demander leur avis aux intéressées : l’homme agit parfois par surprise, ou grâce à un discours bien rodé. Mais sous couvert de louables intentions, Boobsman ne serait-il pas qu’un tripoteur, harceleur de rue et pervers en costume qui a trouvé la meilleure parade pour peloter la poitrine des femmes en toute impunité ?

La palpation surprise, ça passe ou ça casse

En tous cas, ces palpations surprises ne sont pas au goût de toutes. L’homme s’est déjà pris un coup de poing d’une passante. Cependant, certaines se laissent faire volontiers, jugeant peut-être l’intervention de Boobsman utile : après tout, ça fait un rendez-vous chez le gynéco en moins. Et il faut dire que le super-héros polonais réussi parfois à mettre ses patientes (victimes ?) à l’aise. Sur la ceinture de son costume moulant, une paire de seins en plastique, placées habilement au-dessus de son sexe. Pendant qu’elles se font elles-mêmes palper les seins, les femmes peuvent donc lui rendre la pareille en malaxant la poitrine factice de Boobsman. Ben voyons !



Victoria Houssay

VOIR AUSSI

Cancer du sein : un massage vigoureux des seins pour prévenir l'apparition de la maladie ?
Cancer du sein : la mastectomie préventive est-elle efficace ?
Cancer du sein : un médicament contre l'hypertension artérielle dangereux ?
Cancer du sein métastasé : le nombre de cas augmente chez les jeunes femmes