"Fabulous Fashionistas" : les mamies en minijupe, stylées ou choquantes ? - vidéo

"Fabulous Fashionistas" : les mamies en minijupe, stylées ou choquantes ? - vidéo
"Fabulous Fashionistas" : les mamies en minijupe, stylées ou choquantes ? - vidéo
Dans cette photo : Kate Moss
Alors que l'industrie de la mode fait appel à des mannequins toujours plus jeunes et que les magazines féminins encouragent les femmes à adopter un style sage passée la quarantaine, six octogénaires anglaises font part, dans un documentaire de Channel 4 intitulé « Fabulous Fashionistas », de leur passion pour le shopping branché et pour les minijupes. Dérangeant ?
A lire aussi
Une vidéo d'un homme frappant sa femme choque le Brésil
News essentielles
Une vidéo d'un homme frappant sa femme choque le Brésil

La mode serait-elle réservée aux jeunes ? Apparemment, à en croire les magazines féminins qui, dans leurs pages mode, encouragent les femmes à assagir leur look passée la cinquantaine tandis que les trentenaires peuvent tout se permettre. Un documentaire de la chaîne britannique Channel 4 va à l’encontre de ce jeunisme ambiant, en suivant six fashionistas âgées de 75 à 91 ans. Boots grunge, minijupes, t-shirts à message branché : elles ne se refusent rien.

Octogénaires en minijupes

Alors qu’à presque 40 ans, Kate Moss fait déjà figure d’ancêtre parmi les mannequins de 17 ans qui défilent sur les podiums, Daphne Selfe peut se targuer d’être le plus vieux mannequin du monde. D’après Sue Bourne, la réalisatrice du documentaire, elle a une garde-robe qui ferait pâlir d’envie bien des icônes de mode. De son côté, Gillian Lynne, 87 ans, met un point d’honneur à ne pas remiser ses minijupes au placard. L’octogénaire considère ses jambes comme son « meilleur atout ». Et mise sur sa posture pour ne pas se laisser aller : « Pour être crue, vos tétons doivent mener la marche. Et comment peuvent-ils y arriver s’ils pointent vers le sol ? », s’amuse-t-elle, en confiant au passage qu’elle se tient toujours droite, en rentrant les épaules.

Jean Woods a beau avoir 75 ans et être retraitée, ça ne l’empêche pas d’aller trouver ses vêtements dans les boutiques branchées londoniennes : « j’adore Topshop et Urban Outfitters », explique-t-elle, « j’aime m’habiller comme j’en ai envie ». Pour ces mamies stylées, la mode n’est pas un moyen de rester jeune à tout prix mais au contraire d’affirmer leur personnalité sans voir leur âge comme un frein.



VOIR AUSSI

Une mamie belge de 90 ans boit 16 bières par jour
Les nouveaux grands-parents : "Être une bonne mamie, c'est un sacré boulot"
Comment devenir une grand-mère dans le coup ?