Booba: "Rohff c'est Lex Luthor, je suis Superman"

Le clash entre les rappeurs Booba et Rohff semble d'ordinaire bien étranger à la presse féminine. Faisant une exception à la règle, B2O a été interviewé par Paulette Magazine. Il s'explique sur son conflit avec le « soldat comorien » tout en se confiant sur sa vie, guidé, pour une fois, par les questions d'une femme.
A lire aussi
« Les [magazines] féminins, j’en ai déjà fait ! », assure Booba. Rarement, pourtant. Et ça change. Ainsi, grâce à des questions généralement peu posées, on apprend que « les bimbos », ce n'est « pas le truc » du rappeur qui leur préfère celles qui ont « quelque chose dans le visage » et « du charme ». Les femmes dans le rap ? Le bad boy est convaincu que cela « ne leur va pas très bien ». « Pour réussir, elles doivent se comporter comme des mecs », assure t-il, citant Nicki Minaj en contre-exemple. Pourtant, le « Duc de Boulogne » se déclare « content d’élargir son public féminin car on le traite souvent de misogyne ».

Le clash avec Rohff évoqué

Booba est revenu sur son clash avec Rohff. Le rappeur du 92i ne mâche pas ses mots. « Je pense qu’il est obsédé par ma réussite, tout simplement. Il essaie à chaque fois de me dépasser, mais il n’y a arrive pas. C’est un peu comme Superman et Lex Luthor. J’ai survolé son dernier album, c’est vraiment très faible », assène t-il. « À une époque, il avait son truc, mais il a tout perdu le jour où il a essayé de venir sur mon terrain. Il a voulu se la jouer cainri, s’habiller en Louis Vuitton de la casquette à la basket, il s’est fait refaire la dent » ajoute,Booba, impitoyable.
Dans l'actu