Prénoms 2014 : Bear, Blue Ivy, Monroe, les prénoms les plus ridicules des enfants de stars

Prénoms 2014 : Bear, Blue Ivy, Monroe, les prénoms les plus ridicules des enfants de stars
Prénoms 2014 : Bear, Blue Ivy, Monroe, les prénoms les plus ridicules des enfants de stars
Dans cette photo : David Beckham
Le succès et la célébrité rendent-ils superstitieux et fétichiste ? Pourquoi quand ils deviennent parents, les people se sentent obligés de distinguer leurs rejetons de prénoms inventés, à rallonge ou complètement grotesques ? Une façon sans doute de les faire exister dans un monde où ils sont encore insignifiants. Un luxe gratuit qu’ils peuvent s’offrir pour ancrer le baby dans la légende familiale. Sélection de pépites et signification.
A lire aussi

Harper Seven

La petite dernière des Beckham, et leur unique fille, a écopé d’un premier prénom plutôt commun en Grande-Bretagne (« Harper »), mais on se demande bien pourquoi sa fashion maman lui a  collé un chiffre derrière. L’explication serait multiple selon Paris Match : le 7 est le chiffre fétiche de David Beckham (rappel pour les non-footballeuses : c’est le numéro de son maillot de joueur de Manchester United et de l’équipe nationale britannique). Ajoutez à cela encore une couche de superstition : Harper est née à 7h du matin, le 10/07/2011, un dimanche, soit le 7ème jour de la semaine, et pesait un peu plus de 7 livres (3,4 kilos). Il n’en fallait pas plus pour lui octroyer un deuxième prénom, porte-bonheur, c’est tout ce qu’on lui souhaite.

Blue Ivy Carter

Avec Harper Seven, elles sont en compétition de la fillette la mieux habillée, le it-baby le plus populaire, et la meilleure jeune cliente de l’enseigne Bonpoint ou Chloé pour les petits. La fille de Beyoncé et Jay-Z née le 8 janvier 2012, et ses parents se sont creusés pour lui trouver un prénom digne d’un titre de monarque : Blue parce que Blueprint, du nom d’un album célèbre de son papa sorti en 2001, et qui a même donné lieu à une série : Blueprint 2, et Blueprint 3. Quant à Ivy, ce prénom existe, en anglais il désigne le lierre. Beyoncé l’aurait choisi pour sa proximité avec le chiffre romain IV, le 4 étant le chiffre fétiche du couple.

<<Beyoncé : la "working mum star" la plus puissante du monde>>

Moroccan Scott et Monroe

Les jumeaux de Mariah Carey et Nick Cannon passeront sans doute leur vie à expliquer à leurs petits camarades en culotte courte la signification de leurs prénoms. C’est pourtant simple : « Monroe » comme cette bonne vieille Marilyn, la muse de Mariah (« Marilyn » faisait too much). « Moroccan Scott » est une allusion à la « Moroccan room », chambre où Nick Cannon a demandé sa main à la diva, peut-être aussi le lieu où les enfants ont été conçus… Classe. 

North

La fille de Kim Kardashian et Kanye West n’est pas plus gâtée, avec son prénom en forme de coordonnées marines. Le couple fournit bien sûr une explication très détaillée et tirée par les cheveux comme il se doit : Le Nord « est la plus grande puissance », et serait aussi le plus haut sommet atteint dans leur relation. Voilà, « North » apparaît soudain complètement logique, surtout quand on s’appelle West.

>>Kim Kardashian : a t-elle maquillé son bébé ? Elle répond aux accusations<<

Bear

Pour marquer le coup à la naissance de son troisième enfant, Kate Winslet lui a choisi un prénom de type Toy Story : son petit garçon né le 11 décembre dernier s’appelle « Bear ». Le Petit Ours brun a bien accueilli la nouvelle, mais les admirateurs de l’actrice surdouée ont du mal à comprendre. Le papa, Ned Rock'n'roll, doit savoir ce que c’est de souffrir d’un patronyme un peu trop explicite.