Le héros de "Taxi", Samy Naceri, et son ex-compagne en garde à vue pour "violences réciproques"

Le héros de "Taxi", Samy Naceri, et son ex-compagne en garde à vue pour "violences réciproques"
Le héros de "Taxi", Samy Naceri, et son ex-compagne en garde à vue pour "violences réciproques"
Dans cette photo : Samy Naceri
Samy Naceri, le héros de la saga « Taxi »  et son ex-compagne ont été placés en garde à vue pour « violences réciproque » mercredi. L'acteur de 52 ans se serait rendu ivre au domicile de la jeune femme de 33 ans où une bagarre aurait éclaté. Il a été légèrement blessé au poignet.
A lire aussi


Samy Naceri et l'une de ses ex-compagnes ont été interpellés et placés en garde mercredi après s'être rendus coupables de « violences réciproques ». Une bagarre aurait éclaté en début d'après-midi rue de la Somme dans le XVIIe arrondissement de la capitale, au domicile de la jeune femme de 33 ans prénommée Audrey. C'est l'AFP qui révèle cette information, citant une source proche du dossier.

Âgé de 52 ans, l'interprète du chauffeur de taxi fou de vitesse de la saga Taxi aurait été blessé au poignet à l'arme blanche et brièvement hospitalisé à l'hôpital Bichat pour y recevoir des soins. Par ailleurs, « l'acteur et son ex ont été placés en garde à vue, une garde à vue différée pour lui en raison de son état d'ébriété ».

Un acteur connu des services de police

Samy Naceri est connu des services de police et un habitué de la rubrique « faits divers ». En avril 2011, il avait ainsi été condamné à 16 mois de prison ferme et trois ans de sursis pour une agression au couteau par le tribunal correctionnel de Paris, après une altercation avec un ami de sa compagne. En 2012, il est une nouvelle fois condamné à 10 000 euros d'amende cette fois, pour exhibitionnisme et outrage à agent. En effet, alors que se déroulait l'édition 2011 du Festival de Cannes, il avait été placé en garde à vue pour avoir montré « une partie de son anatomie intime » à de jeunes fans qui avaient demandé une photo.

Plus récemment, il y a six mois, il était placé en garde à vue après une bagarre, dont les images avaient circulé sur les réseaux sociaux. Il avait démenti être ivre au moment de cette rixe. Enfin, selon leparisien.fr, lundi, le quinquagénaire s'était déjà rendu au domicile de son ex-compagne qui avait refusé de lui ouvrir. « Il avait alors dégradé sa porte. Ivre, il avait été placé en cellule de dégrisement » mais « aucune plainte n'avait été déposée », précise le quotidien.