Le prince Harry adepte des blagues de mauvais goût ?

Le prince Harry adepte des blagues de mauvais goût ?
Le prince Harry adepte des blagues de mauvais goût ?
Le prince Harry serait-il un petit rigolo ? C'est ce qu'a affirmé Dominic West, qui faisait lui aussi partie de l'expédition au Pôle Sud. L'acteur de « The Wire » a notamment révélé qu'Harry était un adepte des blagues salaces et qu'il ne rechignait pas à boire du champagne dans de drôles de récipients. Vous avez dit charmant ?
A lire aussi


En sa qualité de petit-fils de la reine, Harry est sans aucun doute un prince. Par contre, pas sûr que l'on puisse lui attribuer le qualificatif de « charmant ». Du moins, pas depuis les surprenantes révélations de Dominic West. L'acteur britannique, principalement connu pour son rôle dans la série culte The Wire, faisait, tout comme le frère de William, partie du trekking en Antarctique au profit de l'association Walking With The Wounded [Marcher avec les blessés, ndlr], qui aide à la reconversion de soldats blessés pendant les conflits en Irak et en Afghanistan.

Et le moins que l'on puisse dire, c'est que Dominic West n'est pas avare lorsqu'il s'agit de donner des détails aussi surprenants que croustillants sur l'investissement du prince Harry lors de la mission. Lors de la conférence de presse donnée par l'association, il a notamment raconté l'étrange rituel auxquels se sont pliés les participants à la mission humanitaire pour célébrer leur arrivée à destination : « Les camionneurs islandais qui s'occupaient de l'assistance technique avaient gardé quelques bouteilles d'alcool pour que l'on puisse fêter ça. Donc, on s'est un saoulé et on a bu du champagne dans la prothèse de jambe de l'un des membres de l'équipe, y compris Harry, tandis que d'autres participants se sont mis à courir tout nus. »

Harry, spécialiste dans la construction de latrines

Lors de la conférence, Dominic West n'a pas tari d'éloges sur Harry : « C'est un garçon incroyablement sympa, et vraiment très drôle, avec un goût certain pour les blagues salaces. » Et de louer son investissement durant la mission. « C'est un spécialiste dans la construction de latrines. Il a construit une structure crénelée incroyable avec des blocs empêchant le vent d'y pénétrer, et qui avait même un porte-rouleur de papier toilette. »

Dommage qu'Harry ne puisse pas mettre à profit ce genre de compétences dans son nouveau job. Le prince a en effet d'abandonner son poste de commandant d'hélicoptère dans l'Armée de l'air pour se rapprocher de sa compagne Cressida Bonas. Le palais de Kensington a confirmé cette semaine dans un communiqué que « le prince Harry a terminé son détachement auprès du 3e Régiment du Corps aérien de l'armée et va désormais prendre ses fonctions d'Officier à l'État-major au QG situé à Londres ».