Bastia vs PSG : revoir les buts d’Ibrahimovic et Lavezzi en vidéo

Bastia vs PSG : revoir les buts d’Ibrahimovic et Lavezzi en vidéo
Bastia vs PSG : revoir les buts d’Ibrahimovic et Lavezzi en vidéo
Dans cette photo : Ezequiel Lavezzi
Le Paris Saint-Germain (PSG) s’est imposé à Bastia, samedi 8 mars, à l’occasion de la 28 e journée de Ligue 1. Les champions de France en titre se sont imposés sur l’île de Beauté grâce à un doublé d’Ezequiel Lavezzi et un nouveau but de Zlatan Ibrahimovic, une nouvelle fois décisif.
A lire aussi
Toulouse vs PSG : revoir les buts d’Ibrahimovic et Lavezzi en vidéo
football
Toulouse vs PSG : revoir les buts d’Ibrahimovic et...


Bastia, stade de Furiani, un stade bondé, une ambiance hostile…  On pensait que le cadre du match opposant les Corses au Paris Saint-Germain serait propice à une surprise. Un match que Laurent Blanc avait pris avec beaucoup de sérieux ne faisant que très peu tourner son effectif. Seuls les « remplaçants » habituels, Adrien Rabiot et Marquinhos étaient titulaires dans le onze parisien. Mais il n’aura pas fallu dix petites minutes pour que les hommes de Frédéric Hantz craquent sous les premiers coups de boutoir du PSG. Après un échange avec le Brésilien Lucas, Zlatan Ibrahimovic trompait le portier bastiais. Le Suédois inscrivait son 23e but de la saison

Ibrahimovic encore décisif avec le PSG

Un peu moins de dix minutes après le but de l’ancien joueur du Milan AC, la deuxième réalisation parisienne allait arriver grâce à Ezequiel Lavezzi. L’Argentin, fustigé en milieu de semaine par son entraîneur par son manque d’efficacité allait montrer à Laurent Blanc qu’il s’était bien améliorer. Sur un service merveilleux en aile de pigeon d’ « Ibra » au milieu de terrain, Lavezzi allait battre Leca d’une superbe frappe. Et jamais deux sans trois, puisqu’à la fin du match, l’Argentin triplait la mise sur une nouvelle déviation d’Ibrahimovic. Du côté des Bastiais, le bilan était peu flatteur : une défense très vite en difficulté et une attaque peu inventive à l’image d’un Djibril Cissé qui n’a pas cadré une frappe.