Amel Bent : "Je n’accepterai jamais d’argent pour me déshabiller"

Amel Bent : "Je n’accepterai jamais d’argent pour me déshabiller"
Amel Bent : "Je n’accepterai jamais d’argent pour me déshabiller"
Dans cette photo : Amel Bent
Actuellement en tournée pour son « Instinct Tour » Amel Bent a accordé une interview à Laurent Argelier dans le cadre du « Buzz People » de MFM. La jeune femme est notamment revenue sur le scandale dont elle a été victime en 2012, quand des photos d’elle dénudées avaient circulé sur Internet.
A lire aussi
Les alternatives au lubrifiant à ne jamais utiliser
News essentielles
Les alternatives au lubrifiant à ne jamais utiliser


Très occupée en ce moment avec sa tournée « Instinct Tour » qui a débuté le 7 novembre dernier, Amel Bent a pris quelques minutes pour répondre aux questions du « Buzz People » de Laurent Argelier sur MFM. L’artiste de 28 ans en a profité pour faire quelques révélations sur son état d’esprit actuel, sa tournée mais aussi les diverses opportunités qui s’offrent régulièrement à elle.

L'interprète du tube Ma philosophie a ainsi confié avoir reçu, comme beaucoup de ses pairs, des propositions pour « être jury de télé-crochet » ou encore « actrice de films et de téléfilms ». Mais elle aurait également pu apparaître dans des publicités. « On m’a proposé des publicités pour des choses complètement différentes et très éloignées de mon univers », a en effet indiqué Amel Bent. Et d’ajouter : « On m’a proposé une publicité de lingerie assez classe ». Une proposition balayée d’un revers de main. « Voir Amel Bent en lingerie, ce n’est que si on lui a volé son téléphone », a-t-elle plaisanté, référence au scandale dont elle avait été victime il y deux ans. « Je n’accepterai jamais de prendre de l’argent pour me déshabiller et m’afficher sur une revue, une couverture de magazine ou une affiche publicitaire », a-t-elle encore tranché.

« Ma tournée demande beaucoup de travail »

D’autant que l’emploi du temps d’Amel Bent est chargé en ce moment. « Ma tournée demande beaucoup de travail. C’est un concert qui a bouleversé ce que je pensais sur moi-même, il y a de la danse, il y a du chant, il y a du show mais aussi de l’émotion, je passe par pleins de phases sur ce concert et à chaque fois, à chaque concert, à chaque répétition, j’essaie de pousser, pousser, pousser et repousser mes limites », a-t-elle expliqué. Une tournée qui lui demande donc  énormément d’énergie mais qui la rend heureuse et lui permet de suivre sa philosophie : « Etre en accord avec moi-même, que mon bonheur ne soit pas tout le temps celui des autres mais que je sois moi, en accord avec moi-même, fidèle à moi-même, intègre et heureuse ».