Basic Instinct : Sharon Stone a giflé le réalisateur en découvrant LA scène

Basic Instinct : Sharon Stone a giflé le réalisateur en découvrant LA scène
Basic Instinct : Sharon Stone a giflé le réalisateur en découvrant LA scène
Dans cette photo : Sharon Stone
Vingt deux ans après la sortie de « Basic Instinct », le film qui l’a propulsée sur le devant de la scène, Sharon Stone a accepté d’en parler pour la première fois. L’actrice a confié notamment sa réaction en découvrant la scène lors de laquelle son personnage décroise ses jambes sur un écran.
A lire aussi


Interviewée par le magazine TéléCâbleSat, Sharon Stone est revenue sur le tournage de Basic Instinct, le film qui l’a révélée au grand public. Elle a notamment abordé la scène qui a fait le plus couler d’encre, celle où son personnage, interrogé par la police, aguiche ses interlocuteurs en croisant et décroisant lentement ses jambes, révélant qu’elle ne porte pas de culotte.

« Quand j'ai vu la séquence, je me suis sentie trahie »

« Verhoeven (le réalisateur, ndr) m'a demandé de retirer ma petite culotte blanche car on la voyait à la caméra. Mais il m'a promis qu'on ne verrait rien au final. Ce n'est que des semaines plus tard que Paul nous a projeté le film terminé avant d'aller au Festival de Cannes. Quand j'ai vu la séquence, je me suis sentie trahie. Je me suis levée et je l'ai giflé », raconte la star.

Si elle en a voulu au réalisateur de ne pas l’avoir prévenue avant la projection du film, Sharon Stone ne regrette pas d’avoir tourné Basic Instinct. « Ce film a changé le cours de ma carrière. Je vois aussi Catherine Tramell comme un personnage qui a aidé les femmes à prendre le pouvoir, d'une certaine manière et on m'en parle encore aujourd'hui. J'étais une simple comédienne américaine en arrivant sur la Croisette... J'étais une star mondialement connue en repartant du Festival. »