Moundir a adoré Koh-Lanta et se moque des Anges

Moundir a adoré Koh-Lanta et se moque des Anges
Moundir a adoré Koh-Lanta et se moque des Anges
Moundir n'a pas digéré la condamnation de la société de production de Koh-Lanta à verser 20 000 euros à un ancien candidat. Une sanction « déplorable », selon l'aventurier qui ne manque pas au passage d'ironiser sur Les Anges de la téléréalité.
A lire aussi
Copper hair : la coloration cuivre que vous allez adorer
News essentielles
Copper hair : la coloration cuivre que vous allez adorer


C'est bien connu, Moundir n'a pas la langue dans sa poche. Adepte des sorties tonitruantes, le plus célèbre candidat de Koh-Lanta a tenu à défendre le programme après que la société de production de l'émission a été condamnée, début juillet, à verser 20 000 euros d'amende à un ancien candidat pour « travail dissimulé et atteinte aux libertés individuelles ».

C'est Koh-Lanta, ce n'est pas Les Anges de la téléréalité

« C'est déplorable. Ils ont dit qu'on confisquait les passeports et les téléphones portables, vous vous rendez compte ? (…) On vous jette à l'eau donc heureusement sans votre passeport », a commenté l'aventurier dans le magazine Public. Et Moundir de tancer au passage les Anges de la téléréalité. « C'est Koh-Lanta, ce n'est pas Les Anges de la téléréalité, c'est un jeu d'aventure ».

La cour d'appel de Versailles a fait requalifier la participation au jeu d'un ancien candidat en contrat de travail. « Les juges ont estimé que "l'employeur est de mettre à disposition des salariés des locaux et des vestiaires adéquats" », rappelle Le Figaro.
« On ne part ni avec son portable, ni avec son MacBook Pro dans Koh-Lanta, c'est comme ça », conclut celui qui participera cette année à son quatrième Koh-Lanta, sans jamais l'avoir remporté, pour le moment.