Rihanna bientôt propriétaire d’un club de football ?

Rihanna bientôt propriétaire d’un club de football ?
Rihanna bientôt propriétaire d’un club de football ?
Dans cette photo : Rihanna
Après avoir vibré comme des milliers de supporters lors de la Coupe du monde de football au Brésil, il semble que Rihanna a été contaminé par le virus du ballon rond. Pour preuve, la star américaine envisagerait très sérieusement d’investir une partie de sa fortune dans un club de football.
A lire aussi


Au Brésil, à l'occasion de la Coupe du monde de football, Rihanna a dévoilé un nouvel aspect de sa personnalité. La chanteuse, originaire de la Barbade, s'est en effet révélé une véritable fan de football, assistant à de nombreuses rencontres, supportant toutes les équipes et participant à plusieurs soirées VIP d'après-matchs. On se souvient notamment de son soutien indéfectible à Karim Benzema sur Twitter après les matchs opposant les Bleus à l'Équateur puis à l'Allemagne, de son tweet à destination du Colombien James Rodriguez ou encore de son livetweet lors de la finale du Mondial où elle s'était clairement positionnée pour l'Allemagne.

Une école de foot à la Barbade et un club en Angleterre

Mais plus d'un mois après la fin de la compétition, l'interprète de Diamonds ne s'en remet toujours pas. Pire, selon ses proches, celle dont la fortune est estimée à 48 millions de dollars selon le dernier classement Forbes, aurait décidé d'investir dans le ballon rond. « Au début, on pensait que cette lubie de Rihanna d'être impliquée financièrement dans le football lui passerait comme elle était apparue. On pensait que c'était juste un effet de la Coupe du monde. Mais, aujourd'hui, il semble qu'elle soit vraiment sérieuse », a confié un ami de l'artiste au Daily Mail.

>> Rihanna supportrice de l'équipe de France au Brésil <<

Concrètement, la star américaine de 26 ans envisagerait de créer une école football à la Barbade, l'île qui l'a vu naître, mais aussi de s'offrir un club anglais. Et si Rihanna considère la Grande-Bretagne comme son pays d'adoption, elle pourrait également, selon cette même source, se tourner vers un club de Los Angeles, aux États-Unis. Preuve que, comme pendant la Coupe du Monde, Rihanna n'a pas encore choisi son camp.