Qui est Marvin Martin, auteur de deux buts contre l'Ukraine ?

Qui est Marvin Martin, auteur de deux buts contre l'Ukraine ?
Qui est Marvin Martin, auteur de deux buts contre l'Ukraine ?
Dans cette photo : Marvin Martin
Hier soir, lors du match amical de l'équipe de France de football contre l'Ukraine, un vent nouveau a soufflé sur les Bleus en la personne de Marvin Martin, joueur inconnu du grand public. Auteur d'un doublé pour sa première sélection, Martin promet beaucoup. Qui est le (petit) nouveau de l'équipe A ?
A lire aussi

Marvin Martin doit être encore sur "un petit nuage", comme il le disait hier soir aux micros qui l'ont assailli après son coup de maître. En effet, pour sa première sélection en maillot bleu, le milieu de terrain sochalien, entré à la 76e minute, a été l'auteur d'un doublé et d'une passe décisive pour Kaboul, lui aussi nouveau sélectionné et auteur d'un des quatre buts d'une nouvelle équipe de France rafraîchissante. Les journalistes sportifs de tous bords soulignent la comparaison avec Zidane, auteur lui aussi d'un doublé en première sélection. mais, chez Terrafemina, on se rappelle qu'après Zidane et avant Martin, un certain Bafetimbi Gomis avait lui aussi réalisé cet exploit, sans par la suite transformer l'essai.

Mais ne jouons pas les rabat-joie, cela fait trop longtemps qu'on attendait du sang neuf dans l'équipe du bus. Marvin Martin en fait partie. A 22 ans, ce natif de Paris évolue à Sochaux, où ses performances ont été remarquées par le sélectionneur Laurent Blanc, connu pour son flair (il était allé rechercher Gourcuff à Milan pour en faire le pilier bordelais à la belle époque et avant sa dépression). Il en a fallu de peu que Martin ne puisse intégrer l'équipe A, et le milieu professionnel du football à cause... de sa taille ! En effet, à 15 ans, il avait été recalé car sa courbe de croissance avait été jugée trop faible. Aujourd'hui, du haut de son 1,71m, Martin ne fait pas pâle figure à côté de Valbuena, autre petit homme de l'équipe.

Encore sous le choc, il déclarait hier : "Mes téléphones n'arrêtent pas de sonner (...) J'ai envie de jouer tous les matchs". L'envie, celle qui manquait tant à nos Bleus arrogants. Heureusement, Marvin Martin n'est pas comme ça, puisqu'il rassurait Le Parisien qui l'interrogeait sur ses impressions : "Je sais garder la tête haute". Et Le Parisien de préciser, entre parenthèse, "NDLR : il voulait dire froide"...

Revoir le premier buts de Marvin Martin :

VOIR AUSSI

Football : la justice tranchera sur le licenciement de Domenech en 2012

Football : Après la Coupe de France, Lille bien partie pour le doublé

Bilan de Roland Garros 2011 : Nadal reste le roi, Li Na crée l'exploit