Marc Jacobs choque avec son mannequin-cadavre

Marc Jacobs choque avec son mannequin-cadavre
Marc Jacobs choque avec son mannequin-cadavre
Dans cette photo : Marc Jacobs
Teint cireux, pose de zombie et maigreur extrême... Le mannequin-cadavre de la campagne automne-hiver 2014-2015 de Marc Jacobs ne passe pas sur Twitter.
A lire aussi


Après avoir choqué chez Vuitton avec ses mannequins prostituées, Marc Jacobs est de nouveau en plein bad buzz sur Twitter. En cause, la campagne de sa collection automne-hiver 2014-2015 à l'esthétique douteuse, sur laquelle apparaît un mannequin maigrissime, au make-up esprit cadavre et à la pose figée.

Marc Jacobs, #ConnardDangereux

La campagne shootée par David Sims a récolté les commentaires moqueurs ou franchement énervés de nombreux twittos et relancé l’éternel débat sur le culte de la maigreur chez certaines marques de prêt-à-porter et de haute couture.


En mai dernier, la maison de lingerie La Perla avait déjà fâché les consommateurs en affichant dans la vitrine de sa boutique de Soho un mannequin en plastique aux côtes apparentes. Même chose pour l’enseigne Zara, épinglée à la même époque pour avoir affiché sur son eshop un mannequin aux bras rachitiques et à la taille de la largeur d’une cuisse. Abercrombie & Fitch, qui n’est plus à un scandale près, n’est pas en reste. Cet été, la marque lançait la taille 000 – qui correspond aux mensurations d’une fillette de 6-8 ans - dans son rayon femme.