Un soir à la Tour Eiffel : Nicolas Bedos en couple avec Valérie Trierweiler dans "Les serments déchirés" ?

Un soir à la Tour Eiffel : Nicolas Bedos en couple avec Valérie Trierweiler dans "Les serments déchirés" ?
Un soir à la Tour Eiffel : Nicolas Bedos en couple avec Valérie Trierweiler dans "Les serments déchirés" ?
Dans cette photo : Nicolas Bedos
Invité dans la nouvelle émission d’Alessandra Sublet, Nicolas Bedos a une nouvelle fois fait le buzz lorsqu’il a évoqué la sortie de son livre « Les serments déchirés » où il parlerait d’une histoire d’amour longue de 17 mois avec une femme du monde de la politique. Et pas n’importe quelle femme…
A lire aussi

Invité dans la nouvelle émission d’Alessandra Sublet, Nicolas Bedos a évoqué la sortie de son livre Les serments déchirés. Une sortie gardée totalement secrète si l’on en croit ce que raconte l’auteur qui explique qu’il évoque entre les pages une histoire très très intime. Cette histoire intime ne serait autre qu’une histoire d’amour longue de 17 mois que l’humoriste aurait vécu avec une femme du mon politique dont personne ne cite le nom dans un premier temps.

« On tombe de sa chaise », annonce Alessandra Sublet qui n’hésite pas à donner tout un tas de détails croustillants et à lire des passages de ce livre sous le regard très sérieux de Bedos.

Nicolas Bedos en couple avec Valérie Trierweiler ?

Rapidement, Nicolas Bedos décide de lâcher le morceau et avoue que c’est avec Valérie Trierweiler qu’il a vécu une très belle histoire d’amour. Une histoire d’amour intense qu’il évoque très précisément dans ce fameux livre. L’humoriste allant jusqu’à écrire qu’un mariage était plus ou moins évoqué entre les deux amants. Particulièrement détaillé, le roman décrit avec beaucoup de précisions les scènes d'amour entre les amants, mais aussi les sentiments de l'humoriste qui confie qu'il va devoir prendre un peu de recul après la sortie de ce livre, et sans doute disparaître le temps de quelques mois.

Mais évidemment, tout cela n’est qu’une vaste blague montée de toute pièce par Nicolas Bedos qui s’en est expliqué à la toute fin de l’émission :

« C'est une grosse connerie, je me suis permis de te soumettre ce texte, Alessandra, car c'était ma façon à moi de répondre à la peoplisation de la politique que certains nous imposent, ce mélange de totale bouillabaisse entre privée et public, entre le glauque et l'intime.  Je n'ai jamais eu de relation avec Valérie Trierweiler, pour une raison très profonde, ce n'est pas mon genre physiquement. »

Ci-dessous, vous pouvez revoir ce grand moment de comédie !

Dans l'actu