Mr Big a raison, Carrie Bradshaw est "une p*te"

Mr Big a raison, Carrie Bradshaw est "une p*te"
Mr Big a raison, Carrie Bradshaw est "une p*te"
En déclarant sans ambages lors d’une interview que Carrie Bradshaw était « une pute », Chris Noth, alias Mr Big dans la série de HBO, a fait immédiatement scandale. or, il ne fallait voir dans ces propos qu'un hommage à l'esprit irrévérencieux de la série culte. Explications.
A lire aussi
La jolie raison pour laquelle cette institutrice s'est coiffée comme son élève
News essentielles
La jolie raison pour laquelle cette institutrice s'est...


Dix ans après la fin de Sex and the City, avons-nous tout oublié de son insolence ? Lors d’une interview, Chris Noth, l’acteur qui joua pendant six ans Mr Big aux côtés de Sarah Jessica Parker, alias Carrie, a fait une blague au sujet de cette dernière dont la médiatisation a de quoi laisser interdit.

>> Une vidéo compile toutes les marques dans Sex and the City <<

« Combien elle a eu de petits amis ? »

Interrogé par un site australien sur la vie sexuelle des quatre héroïnes new-yorkaises, Chris Noth en a, en effet, profité pour défendre le comportement du plus goujat des princes charmants. Et l’acteur de s’en prendre à Carrie. « Big était puissant parce qu'il avait beaucoup d'argent et il prenait le dessus dans la relation, mais émotionnellement, c'était une épave. L'une des choses que je dis aux gens, c'est qu'il n'a jamais essayé de prétendre être quelqu'un d'autre que lui-même, contrairement à Carrie. Il a toujours été honnête à propos de lui-même, il ne l'a jamais trompée. La relation n'a pas fonctionné, il s'est marié tandis qu'elle a continué à... combien elle a eu de petits amis ? C'était une vraie p***e !  On l’a souvent fait passer pour la victime, mais c’était une femme intelligente et forte ».

La presse américaine s’est empressée de relayer cette déclaration fracassante en accusant l’acteur de faire du slut-shaming, en jugeant aussi crûment le comportement de l’héroïne de la première série télévisée qui, bien avant Girls, montra la sexualité d’un point de vue féminin. Dans un article paru sur le site The Atlantic, Kevin O’Keefe a ainsi dénoncé les propos de l’acteur. Pour le journaliste, en précisant que Carrie était une femme « intelligente et forte », Chris Noth a ainsi retourné de manière vicieuse ce compliment contre le personnage ; ce que ces mots suggèrent selon lui, c’est que la jeune femme aurait mis Mr Big dans son lit, le détournant du droit chemin alors qu’il était marié dès la seconde saison. Et non l’inverse… Or, les fans de Sex and the City savent très bien que Carrie et Big ont aussi mal agi l’un que l’autre lors de cet épisode peu glorieux…



Extrait de la scène lors de laquelle Natasha découvre la liaison entre Carrie et Big (Saison 3)

Mr Big, le mufle qu'on a adoré

Rebondissant sur cette polémique, le site Buzzfeed a contacté les auteurs de la série pour recueillir leur point de vue. « C’est une phrase typique de Big ! », a ainsi réagi Jenny Bicks, tandis que Michael Patrick King a tenté d’éteindre le feu en suggérant que tout cela n’était qu’une blague de Chris Noth. Ce que l’acteur a ensuite confirmé dans une déclaration, en déplorant le fait que les médias aient pris au pied de la lettre ses propos.

Alors que la polémique est désormais close, on peut s’interroger sur le retentissement médiatique de cette déclaration inoffensive. Après tout, comme l’a noté Jenny Bicks, Chris Noth a peut-être tout simplement cherché à rappeler Big au bon souvenir des lecteurs en se glissant dans sa peau le temps d’une interview. Car il est clair que le héros de Sex and the City aurait été capable d’une telle muflerie, et c’est justement ce qui en faisait un personnage si savoureux, aux antipodes du prince charmant qu’on a l’habitude de nous montrer.

La première apparition de Mr Big dans la série (Pilote)