Calvin Klein : un modèle taille 40 au pays du très skinny

Calvin Klein : un modèle taille 40 au pays du très skinny
Calvin Klein : un modèle taille 40 au pays du très skinny
Dans cette photo : Calvin Klein
Petite révolution chez Calvin Klein. La marque, plus habituée à afficher des mannequins androgynes et mincissimes, a fait appel à une mannequin taille 40 pour sa dernière campagne de sous-vêtements.
A lire aussi


Pour sa dernière campagne de sous-vêtements « Perfectly Fit », Calvin Klein a fait poser Lara Stone, Jourdan Dunn, Ji Hye Park et… Myla Dalbesio, une belle brunette de 27 ans qui affiche sensuellement une « size 10 », ce qui correspond dans nos contrées à une taille 40.


Sur la planète mannequinat, où la taille 2-4 est la norme, Myla Dalbesio est donc « plus size ». (Pas d’emballement, nous sommes au courant que dans la vraie vie, les Françaises portent en moyenne du 40).


« La ligne Perfectly Fit a été créée pour célébrer et répondre aux besoins des femmes différentes, et ces images sont destinées à communiquer que notre nouvelle ligne est plus inclusive et disponible dans une vaste gamme de tailles », a fait savoir Calvin Klein. Une petite révolution. Surtout pour la marque qui a popularisé au début des années 1990 le style fort controversé « heroin chic » (en deux mots le look androgyne, émacié, pâle et cerné), pris la très skinny Kate Moss pour figure de proue et quasi-ringardisé du même coup les super tops plus pulpeuses comme Claudia Schiffer ou Cindy Crawford. La bad marque des années 1990 change de style.

Calvin Kein Obsession Kate Moss
1993, du pur « heroin chic » avec la pub Obsession

« Je suis plus grosse que toutes les filles Calvin Klein »

« Je ne suis pas la mannequin la plus grosse qu’on trouve sur le marché mais je suis certainement plus grosse que toutes les filles avec qui Calvin Klein a travaillé », a expliqué Myla Dalbesio dans une interview au Elle US. Et même si elle a été intimidée par l’expérience, elle a apprécié la démarche : « Ça n’est pas comme si Calvin Klein avait publié cette campagne en disant "Hey regardez, il y a une fille plus size dans notre campagne". Ils m’ont affichée avec les autres, il n’y a pas de distinction, ce n’est pas une section séparée pour les filles plus size ».

La campagne a pourtant provoqué, comme à chaque fois que le thème des standards de taille est abordé, un véritable tollé sur la Toile, et de nombreux internautes ont été choqués que Myla Dalbesio soit présentée comme un mannequin « plus size » dans l’article du Elle précité.

Nous, on aurait plutôt tendance à saluer l’initiative de Calvin Klein qui montre, comme dans les années 1990 mais de manière moins discutable, des silhouettes qu'on voit encore rarement sur les podiums. Qui sait, avec un peu de chance, CK va peut-être rendre la taille 2 has been.