Seine-Saint-Denis : création d’un pôle judiciaire anti-drogue au tribunal de Bobigny

Seine-Saint-Denis : création d’un pôle judiciaire anti-drogue au tribunal de Bobigny
Seine-Saint-Denis : création d’un pôle judiciaire anti-drogue au tribunal de Bobigny
Le ministre de la Justice Michel Mercier et le ministre de l'Intérieur Claude Guéant vont annoncer aujourd’hui la création d'un pôle judiciaire anti-drogue, qui s'installera au tribunal de Bobigny suite à la guerre des gangs qui sévit à Sevran en Seine-Saint-Denis.
A lire aussi

Vous avez sans doute en mémoire des problèmes de guerre des gangs à Sevran en Seine St-Denis. Samedi matin à deux reprises, des inconnus ont fait usage d’armes contre des façades d’immeubles.

Les riverains vivent dans la peur. Face à cette montée de violence, le maire de Sevran Stéphane Gatignon et le gouvernement ont réagi.

Après avoir mis pendant quelques jours les CRS dans les rues pour protéger les élèves de l’école Montaigne contre les affrontements des trafiquants de drogue, c’est maintenant depuis plusieurs jours la police qui a pris le relai.

16 000 halls d’immeubles sont surveillés régulièrement par la police. Le préfet de Seine-Saint-Denis, Christian Lambert se réjouit d’avoir délogé les trafiquants en ayant procédé à des arrestations.

Aujourd'hui, Claude Guéant et Michel Mercier franchissent une nouvelle étape dans la lutte contre le traffic de drogue en annonçant la création d'un pôle judiciaire anti-drogue au tribunal de Bobigny.

Mais qu’adviendra-t-il lorsque la police aura repris son rythme en délaissant un peu ces quartiers ?

VOIR AUSSI

Insécurité : Le maire de Sevran demande le renfort de l’armée

Drogue : l'Etat français, futur dealer de cannabis ?

Drogues : 75 millions d’Européens en ont déjà pris

Mexique : une chef de police de 20 ans en guerre contre les cartels