Omar Sy : son militantisme passe par ses films

Omar Sy : son militantisme passe par ses films
Omar Sy : son militantisme passe par ses films
Dans cette photo : Omar Sy
Omar Sy est un acteur de talent et non un acteur militant. À l’honneur, mercredi soir, du dernier numéro de l’émission « Conversation secrète » de Michel Denisot, l’acteur de 36 ans a expliqué que son engagement passait davantage par ses films que par des déclarations chocs.
A lire aussi


De Trappes à Hollywood, du « SAV d’Omar et Fred » à Jurassic World, Omar Sy poursuit une destinée exceptionnelle. Devenu l’un des acteurs préférés des Français après Intouchables, il a confirmé son talent avec Samba dont il partage l’affiche avec Charlotte Gainsbourg. Récemment élu « Homme de l’année » par le magazine GQ, Omar Sy était à l’honneur mercredi soir sur Canal+, dans le cadre de l’émission « Conversation secrète » de Michel Denisot.

Tout au long de cette émission en forme d’entretien itinérant d’une heure dans les rues de Paris, l’acteur de 36 ans qui vit désormais aux États-Unis est revenu sur les moments les plus inoubliables de sa fulgurante carrière, comme ce jour où il a reçu le César du « Meilleur Acteur », au Théâtre du Châtelet pour Intouchables.

« Je suis un peu plus timide, un peu plus réservé »

Outre sa carrière, Omar Sy a également évoqué son militantisme. Parrain de l’association CéKeDuBonheur qui vient en aide aux enfant et adolescents hospitalisés, il ne prend en revanche jamais position sur des sujets politiques, contrairement à son ami d’enfance Jamel Debbouze. « Il a toujours eu cette fibre associative. Il a ça en lui. Ce n'est pas mon cas. Je suis un peu plus timide, un peu plus réservé et je n'aime pas faire ça », a confié l’ancien acolyte de Fred Testot. Et de poursuivre : « Mon engagement passe par ce que je sais faire, par mon travail. Ce n'est pas forcément des discours ou des déclarations. Je ne suis pas là-dedans ».