Miss nationale : le concours tourne au vinaigre (vidéo)

Miss nationale : le concours tourne au vinaigre (vidéo)
Miss nationale : le concours tourne au vinaigre (vidéo)
Dans cette photo : Geneviève de Fontenay
Samedi soir, l'élection de Miss Nationale 2015, à Arras, a tourné au pugilat. Entre accusations racistes et de trucages, les Miss perdantes se sont révoltées.
A lire aussi
Elle publie la vidéo d'un homme se masturbant dans le métro pour dénoncer le harcèlement sexuel
News essentielles
Elle publie la vidéo d'un homme se masturbant dans le...


C'est un sacré crêpage de chignons ! Une cascade de problèmes a fait tourner au ridicule la soirée de Miss Nationale seulement une semaine après l'élection Miss France.

Miss Paris grande gagnante

Si Miss Paris a été élue grande gagnante de la soirée Miss Nationale, sa joie a été de courte durée. A peine Allison Evrard a-t-elle enfilé son écharpe, que les autres candidates ont crié au scandale.

« Nous n'avons pas pu voter, c'est truqué » s'est exclamée une inconnue dans une robe de bal immaculée avant que Miss Côtes-du-Rhône ne lui arrache son micro pour en rajouter une couche : « c'est Miss Bretagne qui devait gagner ! ». En cause, une affaire de sous puisqu'avoir une miss Paris réduirait les déplacements et, donc, les frais liés à l'année de la Miss.

Depuis vendredi, les tensions montent au coeur de la communauté Miss Nationale. Le président en était même venu aux mains
la veille du concours avec des représentants de la production. La police est intervenue. Et, goutte d'eau qui fait déborder le vase, Marcie Monfret, qui devait faire partie du juy, a été exclue.  Elle a accusé le président du comité de propos racistes. Une soirée forte en émotions. On espère que la soirée Miss Prestige Nationale de Geneviève de Fontenay sera plus calme.



Contestation du vote de l'élection de miss... par lavoixdunord